Coronavirus : une opportunité pour préparer sa retraite ?

Qui l’eût cru ? Après plusieurs années de progression presque ininterrompue, les indices mondiaux ont plongé d’environ 30% en seulement quelques semaines pendant l’épidémie de Coronavirus.

Des opportunités pour tous les goûts

Assez rapidement, cela a créé plusieurs opportunités d’investissement qui semblent attractives à long terme (à condition d’arriver à s’extraire de l’ambiance de panique qui prévaut sur les marchés en ce moment).

Aujourd’hui, le marché en offre pour tous les goûts : nous avons identifié plusieurs dizaines d’opportunités d’investissement pour nos abonnés premium. Ce sont des entreprises financièrement solides qui nous semblent attractives sur le long terme.

Si nous avons choisi de positionner la plus grande partie de notre propre portefeuille principalement sur des entreprises solides travaillant dans le secteur des matières premières (qui est celui dont les cours de bourse ont le plus plongé) et avons hedgé (couvert) nos positions pour ne pas être pris de court dans un scénario de pire cas, il y en a pour tous les goûts : des sociétés exceptionnelles solides et connues de tous, des entreprise rentables en hyper-croissance dans le software, des entreprises cycliques de grande qualité et de bons payeurs de dividendes (par exemple, une de nos nouvelles entreprises offre un rendement de 23,7% par an avec un dividende bien couvert par les cash-flows).

Et s’il y a une récession ?

Mais les médias ne disent-ils pas que le Coronavirus causera une récession ? N’est-il pas trop tôt pour rentrer ?

Déjà, Coronavirus en lui-même ne peut rien causer du tout sur le plan économique : l’économie ne correspond à rien dans la réalité de son existence. Ce qu’il peut parfois causer, ce ne sont que des symptômes chez certains d’entre nous dont le système immunitaire n’a pas réussi à l’éliminer rapidement (et nous compatissons de tout cœur avec ces personnes : espérons que le nombre de victimes de cette infection sera de plus en plus limité).

C’est uniquement nôtre réaction en tant que société qui est susceptible de causer une récession.

Celle-ci semble être un scénario probable en France (comme aux US), car l’Etat a pris la décision d’arrêter en quasi-totalité l’économie physique dans ces pays pour enrayer la progression de l’épidémie (décision que nous ne souhaitons pas critiquer : c’est un choix parmi d’autres, et nous devons le respecter en tant que citoyens – il a été acté et tout ce que nous souhaitons, c’est qu’il fonctionne bien).

La vie ne peut que reprendre son cours à long terme

Mais si l’on se place avec une vision à plus long terme, il y a beaucoup de raisons d’être optimiste : aucun virus n’a jamais arrêté l’Humanité qui, depuis sa naissance, vit dans une formidable dynamique de progrès. Coronavirus ne fera pas exception.

Un jour, ce sera fini. Ce jour là, nos économies reprendront et sortiront de la récession.

C’est déjà le cas en Chine, et ce sera aussi le cas chez nous, et sans doute plus rapidement que les modèles (souvent alarmistes) des “experts” ne le prédisent. Certains sont tout bonnement aberrants si l’on possède encore ne serait-ce qu’une once de bons sens : par exemple, nous ne sommes pas certain qu’un seul virus ait jamais mis dans un état critique la moitié de la population mondiale, et nous ne voyons pas pourquoi Coronavirus le ferait.

Les rendements promis par l’investissement actions sont désormais attractifs

Dans un contexte de rendements obligataires à presque zéro en Europe et un rendement promis de près de 7% par an (sans hypothèse de croissance) dans les actions sur la plupart des indices mondiaux, l’opportunité d’entrer sur les actions nous semble très attractive.

Avec des hypothèses de croissance raisonnables, nous pourrions aller jusqu’à espérer un rendement de 9 à 10 % par an sur le long terme…

Peut-être est-il temps de commencer à songer à exposer son portefeuille aux actions pour bien préparer sa retraite ?

Une personne avec un horizon de plus de 10 ans devrait vraiment bien faire si elle commence à construire son épargne retraite aujourd’hui.

Et si les cours chutent encore plus ?

Et si les bourses continuent à chuter ?

Alors le rendement de celui capable de faire un plan d’investissement mensuel augmentera d’autant plus, à condition qu’il ne cède pas à la panique en vendant ses actions.

Seul celui qui vendra précipitamment ses actions pour encaisser ses pertes devrait subir un mauvais sort.

De ce point de vue, l’investissement en actions n’est toujours pas fait pour tout le monde !

Besoin d’aide ?

Les inscriptions à l’offre premium de l’Investisseur Français sont toujours fermées au public, et nous nous assurons d’accueillir uniquement des personnes que nous sommes susceptibles de pouvoir aider par notre service.

Toutefois, notre équipe se met gratuitement à la disposition de ceux qui souhaitent commencer à préparer leur retraite dans ce contexte avantageux. Vous pouvez nous les soumettre en nous contactant via ce formulaire.

Transparence : l’auteur du texte possède des actions et peut les trader sans en notifier les lecteurs. L’Investissement en bourse comporte un risque de perte permanent du capital investi, chacun est responsable de ses propres investissements et l’Investisseur Français ne saurait être tenu responsable des pertes de ses lecteurs.

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

©2020 L'Investisseur Français

Nous contacter

Merci de nous envoyer votre message ici. Nous vous répondrons dans les plus brefs délais.

En cours d’envoi

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?