Des Pommes et des Oranges

Après une décennie de croissance stratosphérique, la capitalisation boursière d’Apple est passée de $8 milliards en 2002 à plus de $500 milliards en 2012. Avec $100 milliards de net cash (trésorerie moins toutes les dettes) en coffre, l’entreprise s’échange présentement pour onze fois ses derniers bénéfices ex-cash.

Le bénéfice moyen sur les cinq derniers exercices est de $11 milliards : au cours actuel, on paie donc plus de 46 fois ce dernier.

Microsoft n’a lui non plus pas cessé de croître ces dernières années, quoique à un rythme nettement moins soutenu. Parce que son action s’échangeait à des P/E délirants durant la bulle des dotcom, sa capitalisation actuelle est restée identique à ce qu’elle était dix ans plus tôt.

Avec $47 milliards de net cash, l’entreprise s’échange aujourd’hui pour huit fois ses bénéfices ex-cash. Le bénéfice moyen sur les cinq derniers exercices est de $17,5 milliards : au cours actuel, on paie donc 11 fois ce dernier.

Juger par les apparences, ou par équité ?

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

©2020 L'Investisseur Français

Nous contacter

Merci de nous envoyer votre message ici. Nous vous répondrons dans les plus brefs délais.

En cours d’envoi

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?