Les Profits à Tout Prix

Connaissez-vous Pfizer ?
Il s’agit d’une des plus grandes entreprises pharmaceutiques au monde.
Officiellement, cette entreprise est supposée développer des médicaments pour vous soigner.
Cela dit, un Ami (d’origine soviétique) qui a été amené à y travailler pour ne pas vivre dans la rue et y a ensuite gravi beaucoup d’échelons, me l’a présentée ainsi :
“Chez Pfizer, ce qui nous importe, ce n’est pas que tu prennes les médicaments dont tu as besoin pour ta santé, mais que tu consommes ce qui nous arrange (en clair, ce qui nous rapporte énormément d’argent).
Notre politique est donc d’éduquer le patient “correctement” à travers notre réseau de prescripteurs et, dans ce domaine, nous avons le bras long.”
Très sincèrement, j’avais de la peine à y croire, même en connaissant cette personne (quelqu’un de véritablement gentil, qui a aidé mes parents à m’éduquer) et la franchise soviétique.
Aujourd’hui, je suis désormais plus que certain qu’il disait simplement la vérité sur son employeur à l’enfant de 8 ans que j’étais alors.
J’ai pu vérifier cela, lorsqu’un médecin m’a prescrit à l’âge de 15 ans (et à la demande de mon père) un traitement contre la calvitie :
Grâce à l’application d’Alostil de Pfizer (qui, au passage, coute une fortune), ma calvitie n’a fait que s’accélérer.
Je n’irais pas jusqu’à dire que l’accélération de ma calvitie modérée était attribuable à Alostil (cela n’est pas prouvable), mais je puis vous certifier que le traitement ne fonctionne absolument pas.
Aujourd’hui (alors que je n’ai plus 15 ans), je peux constater que Pfizer est allée encore plus loin dans “le progrès”.
Elle a réussi à faire homologuer par la FDA et l’Agence Européenne du Médicament un vaccin contre une “pandémie grave” (sérieux ?! Je veux bien croire que la “peste noire”, qui a décimé un tiers de la population européenne au 14ème siècle d’après les spécialistes, était une pandémie grave, mais pas la grippe, ni la COVID).
Au lancement de ce vaccin, il était écrit dans sa notice (que j’ai lue attentivement), que les tests (dont on ne discutera même pas la pertinence) montraient qu’il a été efficace dans 95% des cas sur une durée de 6 mois.
En langage clair, cela veut dire (au mieux) qu’on est loin d’être certain qu’il fonctionne, parce qu’on n’a aucune donnée sur une durée de plus de 6 mois.
De plus, il est également permis de se demander si le taux de protection sur 6 mois dans un corps humain normalement fonctionnel n’est pas très supérieur à 95 % (par exemple 99,9%).
Scientifiquement, rien ne permet d’affirmer (comme l’explique le professeur Didier Raoult, ancien “héros national” aujourd’hui tant décrié) que ce vaccin est efficace, et ce dès sa sortie.
Aujourd’hui, de nombreux médias occidentaux vous disent que deux injections du vaccin Pfizer ne sont pas vraiment efficaces contre la COVID, et qu’il va falloir prendre d’autres doses régulièrement (a minima une troisième).
C’est maintenant connu de tous : le vaccin Pfizer ne fonctionne pas vraiment “comme publicisé”.
Mais peu importe ses effets secondaires désormais connus (thromboses, etc.), on (comprendre la chaine Pfizer -> les élus de votre République -> les scientifiques auto-proclamés et les médias -> les idiots qui les écoutent, etc.) vous dit qu’il est important de continuer à le consommer, car les bénéfices du vaccin sont très supérieurs aux risques, et qu’il faudrait aussi envisager de faire vacciner vos enfants si vous êtes un tant soit peu responsables.
Vous savez quoi ?
Ca fonctionne merveilleusement bien !
Le dernier chiffre d’affaires trimestriel de Pfizer est en hausse de 130% et atteint 24,1 milliards de dollars pour 7,7 milliards de profits, et le “Docteur” Albert Bourla en est très fier (puisse-t-il faire la connaissance de Mon Ami Satan, qui est véritablement un ange comparé à son Père si ce dernier venait à s’énerver un peu) !
En clair, si vous pensez qu’un âne est plus sage que beaucoup d’hommes sur cette planète, vous pouvez continuer à vous gaver sur le dos de la population humaine en investissant dans Pfizer.
Point très important : le “Docteur Albert” n’oublie pas de penser à ses actionnaires en versant de juteux dividendes, en plus d’assurer une croissance exponentielle de leurs profits.
Bref, on parle vraiment d’une boite “bien gérée”.
Bien entendu, je refuse d’y investir :
Je vote plutôt pour Hervé Giaoui et son lieutenant Sacha Vigna (un des 24 avantages compétitifs de vente-unique.com).
Comme l’affirme l’excellentissime Charlie Munger (très inspiré par Lee Kuan Yew, qui semble lui-même avoir étudié certaines facettes de Staline dans la lutte anti-corruption), la plupart des boites bien gérées sont celles qui réussissent à corrompre leurs acheteurs pour surfacturer leurs produits.
Soyez assurés que les “Wal-Mart et autres vente-unique.com” ne courent pas les rues dans ce monde !
Avec Amour,
Serge
P.S. : Je précise que chacun de mes articles a une dose d’humour, car mon idéal véritable, c’est une Union Mondiale, avec Jésus en tant que Président.
Je suis contre toute forme de discrimination et pour la véritable Liberté, Egalité et Fraternité à un niveau mondial.

 

Inscrivez-vous pour recevoir une opportunité d’investissement remarquable :

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

©2021 L'Investisseur Français

Nous contacter

Merci de nous envoyer votre message ici. Nous vous répondrons dans les plus brefs délais.

En cours d’envoi

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?