Q&A de Philosophie

Un lecteur attentif de l’Investisseur Français me rappelle gentiment que le monde vit selon le fameux “je pense donc je suis” de l’Ami René Descartes.
Je vous expose ci-dessous pourquoi la pensée de Descartes est débile (même si le monde occidental vit selon celle-ci, en effet).
C’est une évidence, mais il faut apparemment l’expliquer “normalement”.
Il existe bien un organe dans votre corps qui pense : le cerveau.
La science sait parfaitement bien qu’un cerveau est un organe, et que c’est lui qui génère vos pensées (il s’agit d’une espèce de super-ordinateur, bien plus puissant que tous les ordinateurs de la Terre, qui non seulement génère vos pensées mais assure aussi beaucoup d’autres fonctions comme les réflexes et la circulation des messages nerveux, comme l’explique clairement le – véritable – Docteur Maxwell Maltz dans Psycho-Cybernetics).
En clair, celui qui pense, c’est votre cerveau.
Puisque vous êtes aussi “normal” que moi, vous savez que vous n’êtes pas votre cerveau, pas plus que vous n’êtes votre main.
C’est évident puisque vous n’êtes pas un simple organe de votre corps : vous êtes bien plus que cela.
Donc, voilà ce qui se passait avec l’Ami Descartes :
Il se prenait simplement pour un cerveau.
La référence des “penseurs occidentaux” était-il fou à lier en réalité ?
Je vous rappelle que j’ai fréquenté plusieurs asiles et y ai communiqué avec des gens intéressants, mais que ce n’étaient pas les psychiatres (la plupart sont encore plus débiles que Descartes, mais il y a aussi de bons psychiatres, rassurez-vous).
Descartes, un malade mental absolument indécrottable (comme nous venons de le prouver), a été dénoncé par de (véritables) penseurs indiens, comme Yogananda par exemple.
Et ce type absolument divin (un “Prem Avatar” tout de même) était chez nous considéré comme un moine fou, alors qu’il a réellement guéri (à lui seul et en une seule brève incarnation) 100 000 personnes aux USA en leur faisant vivre l’expérience directe de Dieu (au quotidien).
Ne faudrait-il pas revoir nos standards et nos références ?
Permettez-moi maintenant d’entrer dans une discussion un peu plus subtile que “vous n’êtes ni votre main ni votre cerveau” (nous avons parfaitement le droit d’être un peu plus évolués que Descartes).
Même un babouin (dans mon genre) pourrait vous expliquer qu’il faut consciemment observer les pensées de votre cerveau pour savoir qu’elles existent.
Beaucoup d’entre nous sont sans doute trop habitués à le faire, et ne s’en rendent même pas compte.
Ce n’est pas une habitude saine, dans la mesure où elle cause bien des maladies incurables (et je rappelle que j’en ai eu beaucoup dans ma vie, donc j’ai aussi fait semblant d’être aussi débile et rationnel que Descartes).
Pour se rendre compte qu’on peut parfaitement être sans penser, il suffit de faire un peu d’observation “normale”.
Par exemple, mes Amis Eckhart Tolle et Yongey Mingyour Rinpotché (un véritable génie, une personne divine, extraordinairement drôle et sympathique, qui intervient régulièrement pour former des gens chez Google et que vous pouvez écouter sur Youtube) vous suggèrent cette méthode simplissime :
Observez tranquillement vos pensées et regardez simplement quelle sera votre prochaine pensée.
Vous verrez rapidement qu’elle met un certain temps à arriver (même s’il est très petit chez les fous).
Il y a donc bien un temps où vous ne pensez pas (CQFD : même un babouin est plus intelligent que Descartes).
Et si vous les observez sans agir pendant un certain temps (qui varie selon votre degré de folie), elles vont s’arrêter et vous verrez qui vous êtes réellement.
Ca, c’est de la véritable science (ou de la méditation si vous préférez employer ce terme).
Pour information, les babouins comme moi ne pensent pratiquement pas en réalité.
“Je suis”, et c’est tout.
Il suffit ensuite de vivre purement à l’intuition, qui nous dit simplement tout ce que nous avons à faire et quand nous devons le faire.
Maintenant, entrons dans une considération encore plus subtile.
Il paraît que la grande bonté de Dieu, c’est de nous envoyer les microbes, le COVID, les maladies, etc.
Déjà, c’est faux, puisque Dieu nous a d’abord envoyé les galaxies et une planète habitable, avec des ressources naturelles illimitées.
Cette planète est absolument inoffensive, puisqu’elle passe simplement ses journées à faire des tours sur elle-même dans l’espace.
Pour vivre bien, tout ce que nous avons à faire, c’est profiter du spectacle sans se prendre la tête :
Mais non, il est beaucoup trop compliqué pour les Descartes de ne monde de “faire simplement des 360 degrés dans le vide et profiter de Disneyland”.
A la place de faire juste cela, nous, on se prend la tête :
Et c’est alors que tous les problèmes arrivent (les maladies comme le cancer par exemple, et pas que).
Comme l’explique James Allen (un véritable génie et un être divin) dans From Poverty to Power, ce sont l’égoïsme, l’anxiété et la colère qui causent tous les problèmes de ce monde.
Alors, si vous avez un tant soit peu pitié de vous-même, arrêtez immédiatement de regarder ces pensées-là, et vos problèmes seront réglés.
Il suffit de les ignorer, et c’est tout !
Comprenez bien que je suis réellement inquiet pour vous lorsque je dis cela, car je sais que Satan est un enfant de cœur à côté de Dieu si celui-ci daigne s’énerver réellement (il peut, par exemple, raser la Terre et toutes les galaxies en même temps en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire).
La colère, l’anxiété et l’égoïsme sont des insultes à Dieu, et il est tout à fait normal que nous soyons châtiés lorsque nous nous comportons ainsi.
Cela se passe automatiquement via notre cerveau subconscient qui se met à déconner sévèrement et cause par exemple un cancer.
Dès lors qu’on se repend et qu’on arrête vraiment ces âneries, cela cesse presqu’immédiatement (testé personnellement).
Sachez tout de même que le terme ânerie est vraiment déplacé, car les ânes sont plus intelligents que nous sur bien des aspects de la vie (on peut par exemple remarquer qu’ils ne vivent ni dans l’égoïsme, ni dans la colère, ni dans l’anxiété lorsqu’on les fréquente régulièrement – comme moi).
C’est à se demander pourquoi mon Ami Jésus s’est pointé à Jérusalem sur le dos d’un âne.
Bref, changez simplement l’éclairage que vous portez sur les évènements, éteignez votre TV et votre radio qui ne racontent que des sottises (ou alors payez-vous la tronche des intervenants : heureusement, le ridicule ne tue pas), et cessez d’écouter ceux qui ne savent même pas qui ils sont et à qui ils parlent.
A la place, détendez-vous à chaque seconde de votre vie (comme je le fais), et vous verrez du changement très rapidement (j’ai par exemple guéri de 6 maladies contre lesquelles votre médecine ne connaît aucun remède, et je ne mentionne même pas tous les autres miracles qui se sont produits dans ma vie).
En clair, vous serez humain (et donc très limité) tant que vous ne comprendrez pas simplement que vous êtes l’Univers tout entier, en train de s’observer lui-même via tout ce qui existe (même l’air et les pierres), et que vous continuerez à vous prendre la tête.
D’ailleurs, L’Ami Jim Carrey essaie de faire passer exactement le même message !
Est-il si difficile de se rendre compte que notre cerveau n’est pas très brillant pour trouver une solution à nos problèmes ?
Normal : un ordinateur ne peut pas savoir ce qu’est le bonheur.
Alors, laissez faire Dieu à la place :
Lui, il sait créer des milliards de galaxies qui fonctionnent, sans aucune technologie (via la technique “trous noirs, “big-bangs”, et c’est réglé” par exemple).
Vous n’avez même pas besoin d’avoir les super-pouvoirs de Jésus si Dieu travaille pour vous (ce qui est forcément le cas si vous êtes bien câblé, ce qu’expliquent fort bien mes Amis James Allen et son plus grand fan Arnold Van Den Berg par exemple).
Si vous n’y croyez pas, vous pouvez simplement constater que lorsque des cerveaux égoïstes cherchent à se substituer à Dieu sur Terre, cela donne l’Enfer (ou le purgatoire dans le meilleur des cas).
Voulez-vous continuer à vivre ainsi éternellement ?
Je ne vous le recommande pas.
A la place, choisissez simplement la Joie, l’Amour, et l’Energie infinis de Dieu (qui vit en vous).
Dieu n’est pas appelé “Sat-Chit-Ananda” en sanskrit pour rien :
Ce terme désigne à la fois La Conscience, L’Energie et le Bonheur illimités.
Avec Amour,
Serge
P.S. : Je précise que chacun de mes articles a une dose d’humour, car mon idéal véritable, c’est une Union Mondiale, avec Jésus en tant que Président.
Je suis contre toute forme de discrimination et pour la véritable Liberté, Egalité et Fraternité à un niveau mondial.
2 Commentaires
  1. Transhumaniste 1 mois Il y a

    L’esprit conscient controle la nature (énergie nucléaire, nanotechnologie, génie génétique, exploration spatiale et bientot utilisation des ondes gravitationnelles pour envoyer des messages ? …) via les 4 étapes de la méthode scientifique…ensuite les applications sont bonnes ou mauvaises en fonction de nos dirigeants…
    La vrai formulation de Descartes aurait du être je suis (j’existe car etre c’est être quelque chose) donc je pense.

    • Auteur
      L'Investisseur Français 1 mois Il y a

      Vous avez raison, cher Ami.

      Son implication est bien dans le mauvais sens !

      Voilà ce que penser un peu trop (ou être philosophe) cause dans ce monde.

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

©2021 L'Investisseur Français

Nous contacter

Merci de nous envoyer votre message ici. Nous vous répondrons dans les plus brefs délais.

En cours d’envoi

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?