Une Leçon de Religion

A la suite d’une réaction légitime de mon Ami Michel, j’écris cet aparté sur la religion, un sujet qui, normalement, ne devrait pas trop m’intéresser (comme je vous l’ai déjà expliqué dans un article précédent).
Michel, tout comme moi, est issu d’une lignée religieuse noble et pure (une de ses parentes a fondé un ordre religieux, tout comme plusieurs de mes parents).
Il a même eu deux frères séminaristes (ce qu’était aussi un certain Joseph Staline lorsqu’il était plus jeune).
Ses frères, comme Staline et moi-même, perdirent leur Foi enfantine aux contact des gens de cette planète en général, et au contact des “professionnels” (lire escrocs) de l’église en particulier.
Un missionnaire avait même décelé chez Michel une vocation religieuse, et il a donc été envoyé en 1952 étudier à l’Ecole Normale Libre.
Voici ce que Michel y a vu :
Des êtres mauvais, terribles, immoraux et sectaires qui se payaient sa tronche.
Alors, à la fin de sa première année, il s’en alla ailleurs.
Mais sachez qu’en 1970, des gens qui partageaient sa rancune ont incendié cette école qui fut remplacée par quelque chose de réellement utile : un stade.
Justice humaine ou divine ?
On s’en fiche !
Ce que vous dit Michel, c’est qu’il suffit de regarder à quoi sert réellement la religion dans le monde pour se rendre compte que bien des crimes sont commis au nom de Dieu, de Jésus-Christ, et de ses autres prophètes (et n’oubliez pas Muad’Dib comme le rappelle Philippe en commentaire ci-dessous).
De prétendus chrétiens se sont lancés dans des croisades contre leurs frères musulmans.
De prétendus musulmans décapitent des enfants au nom d’Allah et publient fièrement leurs vidéos sur Youtube (alors que leur prophète leur avait clairement interdit d’égorger qui que ce soit s’ils étaient incapables de ressusciter les morts, pas même une vache. Ont-ils au moins lu le Coran par eux-mêmes au lieu d’écouter des escrocs ? Dieu ne s’appelle-t-il pas “Allah, Le Miséricordieux” dans ce livre ? Où est donc leur propre miséricorde ?).
De prétendus juifs assassinent leurs frères palestiniens et musulmans, et vice-versa.
Même dans le film le Parrain, on voit que seul un mafieux (Michael Corleone) est prêt à défendre l’Eglise, qui ne mérite absolument pas son nom.
Et regardez ces hindous et musulmans qui n’arrivent pas à s’entendre en Inde malgré les enseignements du très sage Mahatma Gandhi.
J’en passe beaucoup d’autres car la liste des infâmies religieuses est vraiment interminable (fortunes cachées au Vatican, scandales sexuels, etc.).
Est-ce qu’il serait possible d’arrêter ce bordel ?
Si je cautionne l’enseignement de l’Avatar Yogananda, c’est parce que je sais que les yogis sont réellement des êtres pacifiques, qui n’ont jamais fait de mal à personne.
Je suis presqu’un yogi moi-même après tout (pour être précis, je me suis plus que réalisé en suivant très précisément l’enseignement de Yogananda, mais je n’ose pas m’inscrire en tant que yogi car j’ai une réputation d’escroc à défendre).
Et c’est pourquoi je choisis l’Athéisme, comme mon Ami Jésus.
Jésus, comme Yogananda, n’appartient à aucune religion, car il est lui aussi un Avatar et un Messie.
Nul n’a légitimement le droit de se l’approprier, même si chaque religion a bien sûr le droit (et le devoir) de s’en inspirer.
Sachez que toutes les religions mènent “normalement” à l’expérience directe de Dieu (comme l’a démontré l’Ami Râmakrishna, qui s’est réalisé à travers toutes les écritures et a su matérialiser devant ses disciples tous les prophètes de toutes les religions, alors qu’il ne savait même pas lire).
Mais, mon Dieu, qu’avons-nous donc fait de tous ces nobles enseignements ?
Une horreur (et je pèse mes mots) !
La religion a elle aussi été souillée par l’ego, alors même que son intention de départ était noble.
Les saints, comme les légendaires Joseph de Cupertino, ou encore Thérèse Neumann, et beaucoup d’autres, ont été soit exilés, soit isolés par des égoïstes jaloux qui avaient peur de perdre leur pouvoir sur les crédules.
Sainte Thérèse d’Avila a même été persécutée et a eu des problèmes avec l’inquisition parce que ses œuvres étaient trop efficaces.
Que dire si ce n’est que “l’enfer est pavé des meilleures intentions” ?
Comment un chrétien, par exemple, peut-il penser à brûler un autre homme (ils ont même brûlé les leurs, voyez un peu le niveau) ?
Chers Amis, je me répète, mais je ne comprends vraiment rien à ce qui se passe sur notre belle planète bleue.
Sachez tout de même que je ne veux pas généraliser ces tristes constats :
Mon Ami Driss, abonné fidèle de l’Investisseur Français depuis la création du service, est musulman.
Et je sais que c’est véritablement un homme de valeur.
Il en est de même pour mon Amie Estelle, qui, comme moi, a pris Jésus pour modèle.
Et mon Maître, Yogananda, est de confession hindoue.
Avec Amour,
Serge
P.S. : Je précise que chacun de mes articles a une dose d’humour, car mon idéal véritable, c’est une Union Mondiale, avec Jésus en tant que Président.
Je suis contre toute forme de discrimination et pour la véritable Liberté, Egalité et Fraternité à un niveau mondial.
2 Commentaires
  1. Philippe 1 mois Il y a

    Il me semble que vous oubliez également Muad’Dib

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

©2021 L'Investisseur Français

Nous contacter

Merci de nous envoyer votre message ici. Nous vous répondrons dans les plus brefs délais.

En cours d’envoi

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?