Une Leçon d’Histoire

Avez-vous déjà entendu parler de Nicolas II, ce Tzar russe qui a été renversé lors de la révolution d’octobre 1917 par 20 000 partisans bolcheviks ?
L’histoire, telle qu’elle nous est enseignée, le présente comme un benêt qui ne savait pas diriger un pays.
La réalité est toute autre : Nicolas II était simplement un dirigeant réellement gentil et responsable.
C’est sans doute pour cela qu’il a connu un destin similaire à celui de Jésus-Christ.
Nicolas II, en tant que Tzar (donc pas un démocrate), a publiquement dénoncé le fait que les nobles (dont il était le premier représentant) se gavent aux dépens de leurs citoyens.
Ce qui l’a inspiré, c’est notre idéal français : Liberté, Egalité, Fraternité.
Sous Nicolas II, les gens bien éduqués parlaient d’ailleurs le français au lieu de parler le russe (même ma grand-mère, née après la mort de Nicolas II, parlait le français dans son enfance) pour pouvoir s’inspirer de vos lumières (que je peine vraiment à voir).
Entre parenthèses, la Russie, contrairement à ce que l’on dit, respecte véritablement la France et considère ce pays comme son grand frère (je suis à peu près sûr que même Vladimir Poutine écoute attentivement ce que raconte Emmanuel Macron lorsqu’il lui donne des leçons d’humanisme, alors qu’il pourrait facilement rayer la France de la carte du monde).
Donc, je disais que Nicolas II, bien que non démocrate, était un dirigeant véritablement humaniste et soucieux de ses concitoyens.
Il considérait tous les hommes comme ses frères, et voulait abolir l’égoïsme, exactement comme mon Ami Jésus.
Il exhortait la noblesse à faire son devoir : se mettre au service du citoyen au lieu de se gaver à ses dépens.
Sa récompense ?
20 000 alcooliques (soutenus par la “noblesse” du pays) sont venus lui régler son compte et assassiner presque toute sa famille.
Ils ont ensuite fait de même avec toute la noblesse du pays, les dignitaires de l’Eglise (un seul a miraculeusement survécu dans ma famille, en fuyant au Kazakhstan), et avec les travailleurs riches.
Voilà donc ce qu’est l’idéal qui inspire les partis communistes d’aujourd’hui.
C’est ainsi que s’est produite la fameuse révolution soviétique : un traitre russe (Lénine) et un voleur juif dans mon genre (Trotsky) ont décidé de voler à la fois l’Empire de Russie et son peuple, en profitant à la fois de l’humanisme de Nicolas II, de la cupidité de sa cour et de l’égo de ceux qui passaient toute leur journée à se bourrer de vodka.
Ils ont réussi, grâce à un activiste qui croyait réellement en leur discours (Staline).
D’ailleurs, Lénine avait demandé, au moment où se décidait sa succession, de nommer à sa place “n’importe qui, sauf Staline”.
Fort “heureusement”, Staline n’était pas débile mental : il s’est nommé tout seul et a fait assassiner tous les traitres (y compris Trotsky, sans doute responsable de son antisémitisme), en déclarant la guerre à l’égoïsme d’une toute autre manière que Nicolas II.
Il a mené une guerre impitoyable et sans la moindre concession, sur fond de paranoïa ambiante (Staline est évidemment allé beaucoup trop loin, mais c’est parce qu’il n’était entouré que de traitres au départ de son aventure).
Rendez-vous compte, il a même exécuté tout son conseil scientifique (celui-là même qui vous dit de vous faire vacciner avec de la bouse et qu’Emmanuel Macron prend au sérieux) parce qu’il estimait qu’il n’avait aucun pragmatisme.
A la place, il a nommé des personnes capables de relever les challenges de son pays de manière pratique.
Le camarade Yakovlev, par exemple, a été chargé de construire des bombardiers meilleurs que ceux produits aux USA (dans le but de conquérir l’URSS).
Le camarade Yakovlev, un travailleur soviétique improductif (comme on dit en occident), a trouvé comment le construire en 3 mois au lieu de le construire en 3 ans (grâce à l’aide précieuse de Staline, qui lui a “expliqué gentiment” qu’il vivait en URSS et pas aux USA, et qu’en URSS, on exige des résultats “normaux et rapides”).
Aussi, les USA n’ont jamais eu la moindre chance d’envahir l’URSS, et n’arrivent toujours pas à envahir correctement la Russie (dont la force de frappe, l’influence, l’efficacité et la droiture n’ont rien à voir avec celle de l’URSS sous Staline).
Ce qui est “amusant”, c’est que l’idéal qui animait la terreur sous Staline était exactement le même que celui qui animait ce pauvre Nicolas II.
Pourquoi personne n’écoute-t-il les gens réellement gentils comme Jésus ou Nicolas II ?
Pourquoi faut-il recourir au méthodes de Staline pour avoir des résultats “concrets” et “normaux” ?
Pourquoi me met-on à l’asile quand je diffuse moi aussi un message humaniste (“vous êtes un Dieu qui s’ignore”, c’est plutôt cool comme message, non ?) ?
Au fait, l’Ami Louis XVI n’était-il pas très similaire à Nicolas II dans ses convictions ?
Et son destin n’a-t-il pas été lui aussi très similaire ?
Et les “bons révolutionnaires” français n’ont-ils pas profité de l’occasion pour piller de nombreux châteaux magnifiques en démontant jusqu’à leurs murs pour les revendre et s’enrichir aux dépens des honnêtes gens (pour vous en assurer, je vous invite à visiter mon château préféré, celui de la Ferté-Vidame : c’est l’un des endroits que j’aime le plus au monde malgré le carnage qu’il a subi).
Je suis désolé, mais je ne comprends vraiment rien à ce qui se passe sur cette planète : sommes-nous tous masochistes ?
Avec Amour,
Serge
P.S. : Je précise que chacun de mes articles a une dose d’humour, car mon idéal véritable, c’est une Union Mondiale, avec Jésus en tant que Président.
Je suis contre toute forme de discrimination et pour la véritable Liberté, Egalité et Fraternité à un niveau mondial.
4 Commentaires
  1. Jean 1 mois Il y a

    Incroyable la décadence de ce site. Comment peut on vriller a ce point.
    Je vous souhaite un prompt rétablissement.

    • Auteur
      L'Investisseur Français 1 mois Il y a

      Merci infiniment pour vos vœux.
      Je serai promptement rétabli lorsqu’on arrêtera de se foutre de la gueule de mes concitoyens du monde entier.
      Ca vous convient ?
      Merci d’avance.

      Bien à vous,
      Serge

  2. Fabrice Marcarian 1 mois Il y a

    Bonjour,
    Toutes les politiques (socialisme, communisme, fascisme) sont basées sur le fait que “la force fait droit”, et lEtat est l’outil de coercition mis à la disposition des politiciens … je vous invite à lire Andrew g Galambos ( un juif russe) qui a analyser tout cela, ainsi qu Ayn Rand (russe)… nous vivons dans une matrice d’emprisonnement comme dans le film Matrix…

    • Auteur
      L'Investisseur Français 1 mois Il y a

      Bonjour Fabrice,

      Merci infiniment pour votre commentaire.
      Vous êtes manifestement un être très avancé, qui comprend mieux que moi le message que j’essaie de faire passer.
      Soyez assuré que je rejoins tout ce que vous pensez et comprends mieux que bien qu’on est dans “Matrix” ici : j’essaie simplement de faire passer la “bonne pilule” à tous mes Amis qui l’ignorent.

      Bien à vous,
      Serge

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

©2021 L'Investisseur Français

Nous contacter

Merci de nous envoyer votre message ici. Nous vous répondrons dans les plus brefs délais.

En cours d’envoi

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?