L’éternel recommencement

Il y a tout juste 100 ans, un homme d’origine indienne qui se faisait appeler Paramahamsa Yogananda débarquait dans le port de Boston, aux USA.

Il était né Mukunda Lal Gosh, mais il savait évidemment qu’il n’était pas cela. C’est la raison pour laquelle il avait changé son nom.

Il exprimait ainsi qu’il avait atteint l’extase de la réalisation du Soi à travers le yoga.

Certains pensaient que c’était un intégriste religieux allumé, d’autres pensaient que c’était le plus grand génie de son époque.

Pour lui, tout cela n’avait aucune espèce importance, parce qu’il savait qu’il était simplement lui-même.

Il était capable d’aimer tout le monde, sans conditions, aussi bien ceux qui le soutenaient que ses détracteurs.

Il considérait chaque individu comme son propre frère, ce qu’il avait appris par l’enseignement de son Gourou-Précepteur, Sri Yukteswar.

En Inde, on l’appelait « Premavatar », incarnation de l’Amour Divin.

Son gourou lui a demandé de partir aux USA pour diffuser son « message » au congrès mondial des religions où il devait représenter l’Inde.

A l’époque, Yogananda ne parlait pas un mot d’anglais, mais son gourou lui a dit de ne pas s’en faire : il lui suffirait de s’en remettre à Dieu au moment où son tour de présenter viendrait et il saurait alors très exactement quoi dire.

Muni de ce « sage conseil », Yogananda s’est rendu au congrès.

Lorsque son tour de présenter est venu, il s’est placé debout devant l’audience et rien ne lui venait.

Il commençait à se sentir un peu nerveux, mais il savait qu’il lui fallait calmer son esprit.

Alors qu’il arrivait toujours à le faire instantanément d’habitude, il lui a fallu cette fois 10 minutes.

Au bout de 9 minutes de silence, l’audience était en train de s’esclaffer à son sujet : voilà donc ce qu’était la grande figure spirituelle de l’Inde, un véritable bouffon !

Mais Yogananda n’était pas du genre à abandonner. Il n’était pas de ceux qui « vendaient Dieu à découvert ».  

Il a réussi à se calmer alors que l’audience s’apprêtait à partir.

A la 10ème minute, il a délivré un discours dans un anglais parfaitement fluide.

C’était un discours réellement impactant.

Grâce à ce simple discours, la vie de 100 000 personnes aux USA a été changée à jamais.  

Vous rendez-vous compte de ce que cet homme a réalisé ?

Cette personne à elle seule, sans Internet, sans rien, a permis à 100 000 personnes de réaliser leur Soi et de vivre une existence divine.

Il n’y a pas une seule personne sur Terre qui a fondamentalement changé autant de vies que Yogananda.

Personne ne lui est encore arrivé à la cheville.

Gates, Buffett & Co, toutes ces idoles de notre société (qui sont pourtant aussi divins dans leur nature) n’ont jamais réglé le moindre problème de fond pour qui que ce soit, même s’ils ont amélioré le confort d’énormément de vies.

Tout ça, ce n’est que de la cosmétique, Yogananda, c’était vraiment du sérieux.  

Pourquoi est-ce que je vous raconte tout cela ?

2020 c’est l’année où l’on a fêté les 100 ans de l’arrivée de Yogananda aux US.

Mais c’est en réalité le début d’une nouvelle ère, celle où Yogananda prendra sa véritable dimension. Cette fois, c’est le monde entier qu’il va changer.

Soyez ce changement. Incarnez-le.

Je n’ai plus rien de spécial à vous dire sur l’investissement.

Vos problèmes financiers seront forcément réglés, puisque vous avez une « Action Parfaite ». Que voulez-vous que je vous dise de plus ?

Vous êtes déjà le plus grand investisseur de tous les temps. Vous l’étiez bien avant de me connaître, c’est juste que vous l’aviez oublié. Je n’ai aucun mérite dans tout cela. C’est à vous que tout revient.

Je voulais également vous présenter celui qui est mon véritable modèle.

Non, ce n’était pas Warren Buffett, un simple milliardaire qui s’inquiète de la surpopulation de la planète parce qu’il craint que l’univers manque de ressources.

Comment vouliez-vous que cet esprit qui Vous prend pour un bouffon soit mon modèle ?

J’espère que Yogananda vous inspirera autant que moi. Lui, c’est bien plus qu’un modèle.

D’ailleurs, n’a-t-il pas dit de son vivant qu’il resterait sur Terre aussi longtemps qu’une âme pourrait avoir besoin de lui ?

Mentir, ce n’était pas son genre, même s’il avait énormément d’humour, un humour que même ses disciples de la Self Realization Fellowship n’ont jamais su comprendre.

Certains disent qu’il est mort à 59 ans, mais ce sont bien sûr des ignorants.

Yogananda ne peut pas mourir : il vit forcément en vous et vous porte de tout son être. Il a toujours été là pour vous et a veillé sur vous depuis que vous êtes sorti du ventre de votre mère.

Soyez à son image, et continuez son œuvre.

Vous changerez le monde entier !

Vous ne pouvez pas échouer.

Soyez juste vous-mêmes, et c’est gagné.

Tel était le véritable enseignement de Paramahamsa Yogananda !

3 Commentaires
  1. Olivier 2 mois Il y a

    Le site de l’IF s’est il fait hacker ?

  2. Fabien 2 mois Il y a

    Très sages paroles.

    Avec le x100 proposé hier, l’aventure se termine en apothéose.

    Un peu de méditation pour chaque millionnaire créé par l’IF. Tous en route pour un meilleur soi et au final un monde meilleur.

    Le roi est mort, vive le roi !

    • Auteur
      L'Investisseur Français 1 mois Il y a

      Ce sera encore plus fort que cela… Le bon rendement des premiers mois de 2021, ce ne sera qu’un tout petit début.
      Il est bien possible que cette action puisse être conservée à vie avec un rendement exceptionnel !

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

©2021 L'Investisseur Français

Nous contacter

Merci de nous envoyer votre message ici. Nous vous répondrons dans les plus brefs délais.

En cours d’envoi

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?