Sélection concentrée IF – Février 2020

Performance

En 2020, la performance de la sélection IF est pour le moment de -3,55%.

La baisse des cours liée au Coronavirus a impacté toutes les actions que nous possédons, mais cette baisse reste honorable par rapport à celle des indices de référence aux US et en Europe.

Depuis sa création en septembre 2011, cette sélection affiche une hausse de 139,33%, soit un rendement annualisé de 10,8%.

Malgré la baisse des cours de bourse, l’immense majorité de nos entreprises ont continué à bien performer et à accroître leur valeur.

Nous restons convaincus de la pertinence de nos choix actuels et attendons simplement que le marché reconnaisse la juste valeur de nos entreprises dans un état d’esprit très détendu.

Au mois de mars, nous nous attendons à ce qu’Orca Exploration Group rachète plus de 20% des actions en circulation à un prix extrêmement attractif (puisqu’au prix actuel, le business de l’entreprise vient quasi-gratuitement, et ce alors même qu’il génère beaucoup de cash et verse d’importants dividendes).

Ce rachat d’actions va créer au moins 1,5 $ pour chaque dollar ainsi dépensé, ce qui représente à notre avis une excellente utilisation du capital de l’entreprise. Autrement dit, nous obtiendrons un excellent retour en prenant très peu de risques : que demander de plus ?

Positionnement du portefeuille

Le portefeuille reste aujourd’hui positionné principalement dans le secteur de l’énergie, dans des entreprises de qualité. Nous continuons à identifier d’excellentes opportunités dans ce secteur.

Dans une moindre mesure, nous avons une exposition au secteur pharmaceutique, dans des entreprises où le management a un superbe track-record passé.

Ce positionnement n’est pas un choix volontaire : il résulte de nos études de plusieurs centaines d’entreprises, et c’est dans les secteurs Oil & Gas et retail que nous trouvons aujourd’hui les meilleurs rapports qualité / prix (à notre sens).

A ce jour, les décotes sont plus frappantes (pour nous) dans le secteur Oil & Gas, d’où le fait qu’il soit fortement sur-pondéré dans notre portefeuille aujourd’hui.

Notre exposition au secteur pharmaceutique s’est faite dans le passé pour les mêmes raisons, et nous maintenons nos positions car nos thèses ne se sont pas encore réalisées, malgré les bonnes performances latentes de ces investissements.

Bien qu’évaluer un pipeline pharmaceutique soit particulièrement difficile, nous pensons qu’acheter un pipeline prometteur pour une fraction de son coût de production peut être une bonne opportunité à condition que le management justifie d’un bon track-record passé d’investissement. Pour l’une de nos entreprises, ce track-record est l’un des meilleurs que nous connaissions (tous secteurs confondus). Nous espérons que le management saura rééditer ses exploits passés car même une fraction de leurs accomplissements passés suffirait à nous générer un bon retour sur investissement.

Nous espérons récolter les fruits de notre patience dans les années qui viennent…

Attention : il est rappelé que l’investissement en bourse comporte un risque de perte de capital. Aucune information publiée sur ce site n’est un conseil d’achat ou de vente. Chaque lecteur est pleinement propriétaire et responsable de ses investissements.

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

©2020 L'Investisseur Français

Nous contacter

Merci de nous envoyer votre message ici. Nous vous répondrons dans les plus brefs délais.

En cours d’envoi

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?