Sélection concentrée IF – Bilan 2019

Nous vous souhaitons une excellente Année 2020 : Tous nos vœux de santé et de bonheur !

Nous espérons que cette année vous aidera à atteindre vos objectifs et qu’elle vous permettra de commencer la décennie de la meilleure des manières.

Retour de la performance

Après 4 années très difficiles, notre sélection concentrée retrouve une bonne performance en 2019, avec une hausse de 34,28% sur l’année.

Depuis sa création en septembre 2011, cette sélection affiche une hausse de 148,14%, soit un rendement annualisé de 11,5%.

Nous ne sommes pas satisfaits de ce rendement à cause de notre erreur sur notre investissement dans Sears Holdings depuis 2014. Nous sommes résolus à apprendre de cela et à nous améliorer pour arriver à nos objectifs.

Positionnement du portefeuille

Le portefeuille est aujourd’hui positionné principalement dans le secteur de l’énergie, dans des entreprises de qualité.

Ce positionnement n’est pas un choix volontaire : il résulte de nos études de plusieurs centaines d’entreprises, et c’est dans ce secteur que nous trouvons aujourd’hui les meilleurs rapports qualité / prix (à notre sens).

Notre intuition sur les cours du pétrole est pour le moment vérifiée : le cours de l’or noir continue à se reprendre depuis 2016, et nous pensons qu’il devrait continuer à progresser en 2020 du fait de plusieurs facteurs, dont le ralentissement de la croissance dans la production de pétrole de schistes aux US (du fait de banqueroutes régulières et de marchés de capitaux fermés pour ces entreprises), la poursuite d’une politique rationnelle des principaux producteurs hors des US (OPEP et Russie), et enfin du fait d’un possible retour de l’inflation (qui pourrait déjà être anticipé par le marché si l’on regarde l’évolution du cours de l’or en 2019).

Les bons producteurs devraient produire des résultats décents dans un contexte de pétrole à 60 $, mais la possibilité d’une progression du cours du pétrole rendrait l’investissement beaucoup plus intéressant, car l’effet de levier opérationnel serait particulièrement favorable pour les producteurs non hedgés (qui, nous le concédons, sont des espèces aujourd’hui plutôt rares, car les bilans dans le secteur sont plutôt fragiles et les producteurs cherchent plutôt à garantir leurs prix de vente. Pouvoir attendre une hausse des prix pour en bénéficier pleinement est un luxe rare de nos jours).

Pour ces derniers, chaque dollar de plus sur le cours du pétrole est du pur profit opérationnel. Nous pensons que le producteur que nous avons retenu pour notre sélection est parfaitement positionné pour ce contexte.

En contrepartie, si le pétrole venait à baisser, l’absence de hedges pourrait le pénaliser, mais son bilan est l’un des meilleurs du secteur (c’est en fait le meilleur à notre sens parmi les producteurs qui ont continué à investir activement dans leur croissance au cours des 4 dernières années).

Nous pourrions récolter les fruits de notre patience dans les deux ans qui viennent. Affaire à suivre…

Attention : il est rappelé que l’investissement en bourse comporte un risque de perte de capital. Aucune information publiée sur ce site n’est un conseil d’achat ou de vente. Chaque lecteur est pleinement propriétaire et responsable de ses investissements.

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

©2020 L'Investisseur Français

Nous contacter

Merci de nous envoyer votre message ici. Nous vous répondrons dans les plus brefs délais.

En cours d’envoi

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?