Analyse Custom Solutions

Présentation

Custom Solutions est un groupement d’entreprises historiquement spécialisée dans les services marketing (tels que la gestion de programme de fidélité à points). Leur business est en transformation, avec un focus sur les technologies digitales et data.

Le groupe conçoit, déploie et analyse les données des dispositifs marketing qui visent à recruter et fidéliser les consommateurs ou motiver leurs équipes commerciales chez leurs clients.

Custom Solutions a des références intéressantes telles que Total (dont le contrat s’est en revanche arrêté fin 2016), Butagaz, Delonghi, Kärcher, Manitou, Michelin, Nokia, SoLocal, Sony et Coca-Cola.

Par ailleurs, Le groupe détient également 29,9% du capital de Bilendi.

 

Une dynamique d’affaires difficile à lire

L’activité historique est en déclin : l’EBIT est passé de 3,3 millions d’euros à 1,3 millions d’euros entre 2012 et 2015.

Le groupe a entrepris une transformation en réduisant les coûts de l’activité historique (dont l’EBIT 2016 a progressé à 1,9 millions d’euros en 2016 malgré un déclin des ventes) et en entreprenant des acquisitions de participations dans des entreprises qui possèdent des technologies numériques.

La lecture des comptes montre que les entreprises mises en équivalence ne gagnent pas d’argent pour le moment.

Il en résulte que les capitaux propres tangibles ont baissé de 18 millions d’euros à 13 millions d’euros environ sur 5 ans du fait de cette dynamique d’acquisition.

Cependant, les capitaux propres tangibles de 2016 sont sous-estimés du fait de la participation dans Bilendi qui a un prix de marché proche de 8 millions d’euros alors qu’elle est portée à 4,2 millions d’euros dans les comptes. Ainsi, les capitaux propres tangibles de l’entreprise sont d’environ 17 millions d’euros en 2016.

Jusqu’à maintenant, le seul rendement tangible dont l’actionnaire a bénéficié est donc celui du dividende de l’entreprise.

Pourtant, l’entreprise cote à 27,5 millions d’euros.

 

Conclusion

Ainsi, le marché price une création de valeur d’une dizaine de millions à travers la politique d’acquisition de l’entreprise. L’investisseur doit pouvoir se prononcer sur la pertinence de ce pricing pour se prononcer sur la pertinence d’un investissement dans Custom Solutions.

 

Note : le poste cash ne doit pas être pris à valeur faciale : il contient notamment l’argent versé par les clients pour leurs campagnes, destiné à être dépensé. Cela explique sans doute pourquoi une dette apparaît alors que le poste cash de l’entreprise paraît abondant.

Regarder l’évolution de la valeur comptable tangible permet de suivre approximativement l’évolution de la situation financière de l’entreprise dans se prendre la tête à compter précisément tous les éléments financiers. Seule la participation dans Bilendi devrait être réévaluée significativement si l’on pense que le cours de bourse est susceptible de refléter la juste valeur de Bilendi.

Il est rappelé (si nécessaire) que L’Investisseur Français ne cherche pas à prédire l’évolution d’un cours de bourse à court terme (souvent aléatoire), mais à déterminer la véritable valeur d’une entreprise.

Cette analyse reflète la seule opinion de son auteur : elle n’est pas une recommandation d’achat. L’équipe de l’IF décline toute responsabilité concernant les développements (favorables ou défavorables) d’un investissement dans l’entreprise présentée; chaque lecteur est maître de ses décisions. A date de publication, l’auteur ne possède pas d’actions de l’entreprise présentée.

Accédez en une fois à toutes les analyses cote française publiées pour seulement 150 euros HT avec l’offre cote française. L’accès est valable jusqu’au 06/11/2017 et inclut toutes les parutions jusqu’à cette date.

Vous souhaitez aussi accéder aux recherches de L’Investisseur Français sur les bourses étrangères ? Optez pour l’offre premium pour accéder à toutes les analyses cote française, plus de cent analyses sur les bourses étrangères, aux formations de L’Investisseur Français et bien plus.

Articles Liés

↓