Crédit Agricole Toulouse 31 (Caisse Régionale)

Présentation

Les caisses régionales du Crédit Agricole sont des banques de détail traditionnelles. Seuls les CCI (Certificats Coopératifs d’Investissement) sont cotés en bourse.

Ces parts de capital des caisses donnent à leurs détenteurs un droit économique, mais pas de droit de vote (au contraire d’une action).

Les Caisses Régionales sont assez réputées auprès des investisseurs « value » dans le monde : les thèses d’investissement à leurs sujets stipulent que ces banques très traditionnelles présentent une décote importante sur leurs fonds propres malgré de généreux dividendes et une dynamique d’affaires supérieure à la moyenne.

 

Une gestion qui n’est pas forcément dans l’intérêt des porteurs de CCI

Cependant, la dernière transaction de « simplification de la structure » du Crédit Agricole a peut-être expliqué (au moins en partie) les raisons de la légitimité d’une certaine décote.

En effet, le Crédit Agricole détient une partie du capital des caisses régionales (25% à travers les CCI et les CCA – Certificats Coopératifs d’Associés), alors que celles-ci contrôlent le Crédit Agricole). Or, dans le cadre d’une opération de renforcement des fonds propres du Crédit Agricole (projet « Eureka »), les caisses régionales s’engagent à racheter leurs parts détenues par le Crédit Agricole à 1,05 fois leur actif net, et ce même si celles-ci cotent parfois plus de deux fois moins sur le marché !

Etrangement, les actionnaires minoritaires ne peuvent pas bénéficier des mêmes conditions et les caisses préfèrent visiblement racheter leurs parts au Crédit Agricole plutôt que sur le marché à un prix 2 fois inférieur.

Sans entrer dans de longs débats sur les modalités, il est évident à l’issue de cette transaction que les caisses régionales du Crédit Agricole ne sont pas gérées en premier lieu dans l’intérêt des porteurs minoritaires de CCI. Et, n’ayant pas de droit de vote, lesdits minoritaires ne peuvent pas s’y opposer formellement.

 

Dans cette optique, comment valoriser les caisses du Crédit Agricole ?

[…]

Commander l’analyse de CAT 31

Accédez en une fois à toutes les analyses cote française publiées pour seulement 150 euros HT avec l’offre cote française. L’accès est valable jusqu’au 06/11/2017 et inclut toutes les parutions jusqu’à cette date.

Vous souhaitez aussi accéder aux recherches de L’Investisseur Français sur les bourses étrangères ? Optez pour l’offre premium pour accéder à toutes les analyses cote française, plus de cent analyses sur les bourses étrangères, aux formations de L’Investisseur Français et bien plus.

Articles Liés

↓