Analyse Coheris

Coheris est un éditeur logiciel d’outils CRM et d’outils de traitement des données (big data).

 

Un retour aux bénéfices en 2016 après plusieurs années difficiles

En 2016, l’entreprise, sortie de 2 années de restructuration de ses opérations, annoncera un retour aux bénéfices pour la première fois depuis 2012.

Pour 2016, il semble raisonnable de tabler sur une capacité à générer du cash (capacité d’autofinancement hors effet favorable de BFR – R&D capitalisée au bilan) d’un peu moins de 1 millions d’euros avant impôts et hors charges de restructuration (les dernières d’après le management, qui dit avoir atteint sa cible en termes de structure de l’offre et des coûts de fonctionnement).

Il convient cependant de noter que ce montant est de l’ordre du crédit d’impôts recherche accordé à l’entreprise. Sans lui, l’entreprise serait autour de l’équilibre.

 

Un bilan solide pour capitaliser sur une éventuelle reprise de l’activité

Au 30/06/2016, Coheris disposait d’un bilan solide, avec une trésorerie nette de dettes financières de 3,16 millions d’euros et 2,34 millions d’euros de trésorerie nette de provisions.

On notera qu’il s’agit du principal actif tangible de l’entreprise et que les commissaires aux comptes ont émis des réserves sur la valeur des écarts d’acquisition portés au bilan depuis 2013 (qui pourraient donc connaitre une dépréciation en l’absence de redressement).

Si Coheris parvenait à poursuivre une dynamique de croissance de ses ventes, le potentiel d’expansion de marge et de génération de cash pourrait être très intéressants à l’avenir.

 

Valorisation

Avec 5,613 millions d’actions en circulation au cours de 2,97 euros, la capitalisation boursière de Coheris est de 16,67 millions d’euros. En déduisant le cash net de dettes et de provisions de ce montant, le prix à payer pour l’investisseur pour l’activité de Coheris est de 14,33 millions.

Cela correspond à environ 15 fois l’estimé de génération de cash normalisée avant impôts de 2016 fourni dans cette analyse et à une fois les ventes annuelles de l’entreprise.

Le prix reflète une capacité de l’entreprise à croître, mais le potentiel de redressement pourrait être vraiment important si Coheris parvenait à poursuivre sa dynamique récente de croissance rentable.

Par ailleurs, les entreprises d’édition logicielle rentables se transigent souvent à un multiple des ventes très supérieur à 1, et si Coheris parvenait à maintenir une rentabilité en croissance, sa valeur sur le marché privé serait sans doute de l’ordre de 2 fois les ventes. Ce potentiel est possiblement intéressant.

 

Conclusion

Après plusieurs années difficiles, Coheris est devenue en 2016 un dossier intriguant : si sa dynamique de redressement se confirmait, l’entreprise disposerait d’un potentiel de croissance rentable très intéressant. De plus, elle coterait alors à une fraction de sa valeur potentielle sur le marché privé.

Cependant, avec un historique profitable très récent, il peut être dangereux d’extrapoler un avenir très rentable pour l’entreprise… La taille de l’entreprise, qui ne dispose que de 2,34 millions de cash net, pourrait lui porter préjudice en cas de nouveau retournement de tendance.

Le dossier mérite clairement d’être suivi : le secteur et l’entreprise sont intéressants.

Un investisseur qui serait prêt à parier sur une poursuite du redressement de Coheris pourrait envisager d’y investir, mais il devra garder à l’esprit que des certitudes fermes sont difficiles à établir sur ce dossier.

Il est rappelé (si nécessaire) que L’Investisseur Français ne cherche pas à prédire l’évolution d’un cours de bourse à court terme (souvent aléatoire), mais à déterminer la véritable valeur d’une entreprise.

Cette analyse reflète la seule opinion de son auteur : elle n’est pas une recommandation d’achat. L’équipe de l’IF décline toute responsabilité concernant les développements (favorables ou défavorables) d’un investissement dans l’entreprise présentée; chaque lecteur est maître de ses décisions. A date de publication, l’auteur ne possède pas d’actions de l’entreprise présentée.

Accédez en une fois à toutes les analyses cote française publiées pour seulement 150 euros HT avec l’offre cote française. L’accès est valable jusqu’au 06/11/2017 et inclut toutes les parutions jusqu’à cette date.

Vous souhaitez aussi accéder aux recherches de L’Investisseur Français sur les bourses étrangères ? Optez pour l’offre premium pour accéder à toutes les analyses cote française, plus de cent analyses sur les bourses étrangères, aux formations de L’Investisseur Français et bien plus.

Articles Liés

↓