Analyse Capelli

Présentation

 

En tant que promoteur, l’activité de Capelli consiste principalement à acheter des terrains (plus précisément, en France, il s’agit d’options d’achat ensuite exercées) pour les valoriser ensuite (par lotissement et aménagement).

Pour ce type d’entreprise, l’évolution de la valeur nette de dettes des terrains dans le temps est une bonne approximation de la création de valeur au cours du temps. Celle-ci est plus ou moins approximée par la valeur comptable par action de l’entreprise.

Ici, le nombre d’actions n’ayant pas substantiellement changé, la valeur comptable de l’entreprise de fin 2005 à fin 2016 reflète relativement bien cette évolution. Elle a doublé sur la période, ce qui fait une croissance de l’ordre de 6% par an.

Si le passé constitue un bon guide pour l’avenir, un investisseur recherchant un rendement de cet ordre de grandeur à long terme serait avisé de ne pas payer plus que la valeur des capitaux propres de Capelli pour acquérir des actions de cette entreprise.

 

A quel prix Capelli est-elle proposée sur le marché ?

Au cours de 27,8 EUR, avec 2,21 millions d’actions en circulation, Capelli a une capitalisation boursière de 61,5 millions d’euros.

Cela représente environ 1,55 fois les capitaux propres part du groupe.

Ainsi, seul un investisseur prêt à se contenter d’un rendement modeste à long terme (si le passé est un guide pour l’avenir) peut envisager l’acquisition d’actions Capelli.

L’investisseur prudent s’abstiendra car ce rendement n’est pas sans risques.

 

Principaux Risques

En effet, l’endettement du groupe Capelli a substantiellement augmenté sur la période étudiée. Capelli a massivement acquis des terrains ces dernières années, et cela a été financé par des dettes obligataires à (relativement) haut coupon. Cela rend la situation financière assez tendue si l’activité venait à ralentir. Ce n’est pas le cas aujourd’hui, mais il est utile de rappeler qu’on ne peut pas souvent prévoir un ralentissement, seulement s’y préparer.

Il en résulte que le patrimoine de Capelli est financé à deux tiers par de l’endettement et à un tiers par les capitaux propres du groupe, une situation assez agressive.

Par ailleurs, si Capelli a généreusement payé ses acquisitions, alors les retours sur investissement ont de grandes chances d’être modérés à l’avenir (et mis en péril par l’endettement en cas de problème).

Enfin, la conjoncture pour la promotion est aujourd’hui aidée par des taux d’intérêts bas. Cela aide à remplir les carnets de commande. Il n’est pas certain que cela puisse continuer indéfiniment.

Il est rappelé (si nécessaire) que L’Investisseur Français ne cherche pas à prédire l’évolution d’un cours de bourse à court terme (souvent aléatoire), mais à déterminer la véritable valeur d’une entreprise.

Cette analyse reflète la seule opinion de son auteur : elle n’est pas une recommandation d’achat. L’équipe de l’IF décline toute responsabilité concernant les développements (favorables ou défavorables) d’un investissement dans l’entreprise présentée; chaque lecteur est maître de ses décisions. A date de publication, l’auteur ne possède pas d’actions de l’entreprise présentée.

 

Accédez en une fois à toutes les analyses cote française publiées pour seulement 150 euros HT avec l’offre cote française. L’accès est valable jusqu’au 06/11/2017 et inclut toutes les parutions jusqu’à cette date.

Vous souhaitez aussi accéder aux recherches de L’Investisseur Français sur les bourses étrangères ? Optez pour l’offre premium pour accéder à toutes les analyses cote française, plus de cent analyses sur les bourses étrangères, aux formations de L’Investisseur Français et bien plus.

Articles Liés

↓