Analyse Burelle

Présentation

Burelle est une holding avec 3 filiales :

– Plastic Omnium, détenue à 57,01 % au 30 juin 2016,

– Burelle Participations, dédiée au capital-investissement,

– Sofiparc, filiale immobilière.

Burelle Participations et Sofiparc sont détenues à 100%.

 

Une somme des parties pour valoriser l’entreprise

La valeur au bilan de l’immobilier net de dettes est de 79,9 millions d’euros. Elle est essentiellement composée d’immeubles de placement à hauteur de 46,6 millions d’euros, d’immobilisations corporelles (usines) à hauteur de 65 millions d’euros et d’un endettement net de 34,8 millions d’euros.

En assignant un discount d’une trentaine de millions d’euros aux immobilisations pour compenser l’incertitude de l’employabilité des usines par une autre entreprise que Plastic Omnium, on peut estimer une juste valeur de 50 millions d’euros environ pour Sofiparc.

La holding Burelle a une position de cash net de dettes de 19,6 millions d’euros au 31/12/2015 (les comptes sociaux ne sont pour le moment pas disponibles après cette date). Comme Burelle a reçu 35 millions de dividendes de Plastic Omnium, il est proposé de prendre un montant de 50 millions pour la trésorerie nette au 30/06/2016.

Burelle facture des prestations de services à ses filiales, et reconnaît des charges de personnel importantes (de l’ordre de 14,5 millions d’euros par an).

Ainsi, son résultat d’exploitation 2015 ressort à -10 millions d’euros environ.

Pour tenir compte de ces faits, il est proposé de provisionner 100 millions d’euros sur la juste valeur de la holding Burelle.

Ainsi, si l’on prend la participation dans Plastic Omnium à sa valeur de marché au cours de 29 euros, celle-ci vaut 2,52 milliards d’euros.

En ajoutant à cela les 50 millions de valeur pour le parc immobilier, les 50 millions de cash net de dette et en retranchant la provision de 100 millions d’euros, on obtient un estimé de juste valeur de 2,52 milliards d’euros pour Burelle.

Cet estimé se compare à une capitalisation boursière d’environ 1,65 milliards d’euros au cours de 885 euros.

 

Conclusion

Ainsi, au cours de 885 euros, l’action Burelle permet de s’exposer à Plastic Omnium avec une décote de 34,5%.

Ceci est véritablement intéressant si l’action Plastic Omnium n’est pas grossièrement survalorisée (car il a été jusqu’à présent supposé que le cours de Plastic Omnium reflète sa valeur intrinsèque pour pouvoir valoriser la holding Burelle à 2,52 milliards d’euros).

L’analyse de Plastic Omnium est donc à faire pour s’en assurer.

 

Risques

– Si Plastic Omnium est survalorisée, alors la décote de Burelle sur sa participation dans Plastic Omnium ne protégera pas forcément l’actionnaire à la baisse.

– Si Burelle augmente ses rémunérations, alors un discount supplémentaire pourrait être mérité (et l faudra alors amputer d’autant la valorisation dans ce texte). Cependant, la grandeur semble a priori négligeable devant l’ampleur de la décote.

Il est rappelé (si nécessaire) que L’Investisseur Français ne cherche pas à prédire l’évolution d’un cours de bourse à court terme (souvent aléatoire), mais à déterminer la véritable valeur d’une entreprise.

Cette analyse reflète la seule opinion de son auteur : elle n’est pas une recommandation d’achat. L’équipe de l’IF décline toute responsabilité concernant les développements (favorables ou défavorables) d’un investissement dans l’entreprise présentée; chaque lecteur est maître de ses décisions. A date de publication, l’auteur ne possède pas d’actions de l’entreprise présentée.

Accédez en une fois à toutes les analyses cote française publiées pour seulement 150 euros HT avec l’offre cote française. L’accès est valable jusqu’au 06/11/2017 et inclut toutes les parutions jusqu’à cette date.

Vous souhaitez aussi accéder aux recherches de L’Investisseur Français sur les bourses étrangères ? Optez pour l’offre premium pour accéder à toutes les analyses cote française, plus de cent analyses sur les bourses étrangères, aux formations de L’Investisseur Français et bien plus.

Articles Liés

↓