Analyse ATEME

ATEME conçoit et fournit des logiciels de compression vidéo aux chaînes de télévision et aux diffuseurs de contenu vidéo.

ATEME revendique « une avance technologique reconnue mondialement ».

ATEME est cependant déficitaire à ce jour, présente une situation de dette nette, et cote pourtant à un multiple élevé de ses capitaux propres.

Difficile d’être à l’aise avec cette valorisation, malgré le fait que Xavier Niel possède des parts dans l’entreprise (5,7% du capital).

Note : le chiffre d’affaires de l’entreprise croit assez rapidement au fil des ans (plus de 20% par an en moyenne).

Si l’on estime qu’ATEME peut devenir bénéficiaire et continuer à croître longtemps (par exemple parce qu’on connait et comprend bien les solutions de l’entreprise), alors acheter ATEME pour environ 1,5 fois ses ventes prévues en 2016 peut faire sens.

Toutefois, cela reste un investissement de type « Venture Capital », même s’il est proposé à un prix sans doute plus attractif que la plupart des investissements de ce type.

Il est rappelé (si nécessaire) que L’Investisseur Français ne cherche pas à prédire l’évolution d’un cours de bourse à court terme (souvent aléatoire), mais à déterminer la véritable valeur d’une entreprise.

Cette analyse reflète la seule opinion de son auteur : elle n’est pas une recommandation d’achat. L’équipe de l’IF décline toute responsabilité concernant les développements (favorables ou défavorables) d’un investissement dans l’entreprise présentée; chaque lecteur est maître de ses décisions. A date de publication, l’auteur ne possède pas d’actions de l’entreprise présentée.

Accédez en une fois à toutes les analyses cote française publiées pour seulement 150 euros HT avec l’offre cote française. L’accès est valable jusqu’au 06/11/2017 et inclut toutes les parutions jusqu’à cette date.

Vous souhaitez aussi accéder aux recherches de L’Investisseur Français sur les bourses étrangères ? Optez pour l’offre premium pour accéder à toutes les analyses cote française, plus de cent analyses sur les bourses étrangères, aux formations de L’Investisseur Français et bien plus.

Articles Liés

↓