22 juin 2017
Non classé

Présentation de Gaumont Après cession des parts dans les cinémas Gaumont-Pathé, Gaumont est principalement un producteur de films majeur qui possède un catalogue assez riche. Il possède par ailleurs des immeubles de placement. Le cours de bourse retenu pour l'analyse est de 75,5 euros. Commander l’analyse de Gaumont Accédez en une fois à toutes les analyses cote française publiées pour seulement 150 euros HT avec l’offre cote française. L’accès est valable jusqu’au 06/11/2017 et inclut toutes les parutions jusqu’à cette date. Vous souhaitez aussi accéder aux recherches de L’Investisseur Français sur les bourses étrangères ? Optez pour l’offre premium pour accéder à toutes les analyses cote française, plus de cent analyses sur les bourses étrangères, aux formations de L’Investisseur Français et bien plus. ...
22 juin 2017
Analyse Cote Française

Présentation de Delta Plus Group Le groupe Delta Plus est spécialisé dans la protection de l’ensemble du corps (tête, mains, corps, etc.) des employés intervenant sur des chantiers. L’entreprise est leader sur son marché domestique et croit à l’international par acquisitions ciblées.   Une analyse financière rendue difficile par des changements de périmètre permanents Le périmètre n’étant jamais comparable au cours des dernières années du fait d’un nombre d’acquisitions important, il est difficile de connaître la véritable dynamique opérationnelle du groupe à périmètre constant. On note toutefois une diminution de la dette nette en 2016 par rapport au niveau de 2015, ce qui témoigne de manière difficilement contestable que l’entreprise génère du cash (et ce même s’il est étonnant que le chiffre d’affaires consolidé progresse assez peu sur l’année, malgré l’explication du management sur l’effet devise. 17 millions...
22 juin 2017
Analyse Cote Française

Brève présentation de Delta Drone   Comme son nom l’indique, Delta Drone fabrique des drones. Ces derniers sont destinés à divers usages professionnels. L’entreprise est historiquement déficitaire et vient de se lancer dans une série d’acquisitions financées par des instruments convertibles. Il est difficile de se prononcer sur les perspectives de Delta Drone pour un non spécialiste. On peut simplement dire qu’avec une capitalisation boursière d’environ 30 millions d’euros au cours de 1 euro, le marché price des perspectives favorables pour l’entreprise qui avait une position de cash net de dette mais l’a certainement réduite après ses acquisitions.   Il est rappelé (si nécessaire) que L’Investisseur Français ne cherche pas à prédire l’évolution d’un cours de bourse à court terme (souvent aléatoire), mais à déterminer la véritable valeur d’une entreprise. Cette analyse reflète la seule opinion de son...
22 juin 2017
Analyse Cote Française

Brève présentation de Delfingen Delfingen est un groupe familial qui exerce principalement en tant qu’équipementier automobile.   Un levier important au bilan Delfingen est sérieusement léveragé, avec 40 millions d’euros de dette financière nette (en tenant compte des provisions et plans de retraite). Celle-ci représente presque 2 fois les capitaux propres tangibles (et la dette totale représente 2,7 fois les capitaux propres tangibles) et près de 4 fois le résultat opérationnel publié en 2016 (un plus haut), qui surestime le cash généré par les opérations (du fait d’investissement importants, et possiblement pertinents). L’entreprise table toutefois sur une amélioration de sa rentabilité en 2017, et il est important que celle-ci soit durable pour que l’entreprise puisse faire face à ses engagements financiers sans stress particulier.   Résultats, cash-flows et allocation de capital Le résultat opérationnel courant est...
22 juin 2017
Analyse Cote Française

Présentation de Deinove Deinove est une société de biotechnologie initialement spécialisée dans le développement de procédés de production d'ingrédients de spécialité pour les industries de la santé, de la nutrition et de la cosmétique. Elle a précisé, l’an dernier, voir fait le choix de se concentrer sur le développement d’antibiotiques au détriment des biocarburants. L’entreprise avait en juin 2016 une position cash légèrement supérieure à 10 millions d’euros. Elle consomme rapidement son cash pour financer ses recherches (3 millions d’euros par semestre). Seul un spécialiste peut espérer pouvoir se prononcer sur les perspectives de l’approche adoptée par Deinove.   Conclusion Au cours de 2,1 euros, l’entreprise cote à près de 22 millions d’euros, un prix au-dessus de la position cash de l’entreprise, et qui intègre donc un certain nombre de perspectives favorables pour les recherches de...
22 juin 2017
Analyse Cote Française

Présentation de DBV Technologies DBV Technologies est spécialisé dans le développement de solutions de diagnostic et de traitement des allergies alimentaires. L’entreprise est déficitaire et se finance en bourse pour pouvoir couvrir les frais de développement. Cela lui permet de maintenir un bilan solide. DBV Technologies cote à 1,5 milliards d’euros, très nettement au-dessus de sa position de trésorerie nette de 251,5 millions d’euros. Le marché lui accorde donc des perspectives de succès non négligeables.   Conclusion L’investissement est à réserver aux investisseurs réellement capables de se prononcer sur les perspectives de succès des recherches et des développements de l’entreprise. Il est rappelé (si nécessaire) que L’Investisseur Français ne cherche pas à prédire l’évolution d’un cours de bourse à court terme (souvent aléatoire), mais à déterminer la véritable valeur d’une entreprise. Cette analyse...
22 juin 2017
Analyse Cote Française

Présentation de DBT DBT fabrique des bornes de contrôle d'accès et de distribution d'énergie (recharge de véhicules électriques). Elle installe par ailleurs des dispositifs de mesure de consommation électrique. L’entreprise a peu de capitaux propres au bilan et a beaucoup de dettes. Elle perd du cash.   Conclusion Seul un investisseur qui croit (pour de véritables bonnes raisons) aux perspectives de DBT sur ses créneaux pourrait être intéressé par cet investissement.   Il est rappelé (si nécessaire) que L’Investisseur Français ne cherche pas à prédire l’évolution d’un cours de bourse à court terme (souvent aléatoire), mais à déterminer la véritable valeur d’une entreprise. Cette analyse reflète la seule opinion de son auteur : elle n’est pas une recommandation d’achat. L’équipe de l’IF décline toute responsabilité concernant les développements (favorables ou défavorables) d’un investissement dans...
22 juin 2017
Analyse Cote Française

Présentation Dassault Systèmes est le leader mondial des logiciels de modélisation 3D. Ses solutions Catia et Solidworks sont très présentes dans de nombreuses entreprises industrielles. Il s’agit d’un excellent business, avec de forts ROI et de fortes marges. En bref, le genre de business qu’on aimerait acquérir à bon prix.   Une valorisation qui prend en compte les nombreuses qualités de l’affaire Malheureusement, le business a une capitalisation boursière de plus de 20 milliards d’euros au cours de 83,5 euros. Celle-ci représente plus de 30 fois les profits de l’entreprise. Le rendement d’un investisseur à ce cours proviendrait exclusivement de la future croissance de l’entreprise. Celle-ci existe bel et bien, mais n’a rien de vertigineux : En 5 ans, le bénéfice par action est passé de 1,33 euros à 1,74 euros.   Conclusion Seul un investisseur qui pense que la croissance de Dassault Systèmes est susceptible...
22 juin 2017
Non classé

Présentation de Dassault Aviation Dassault Aviation est un avionneur de référence sur les segments business et militaire, respectivement avec les gammes Falcon et Rafale (mais Dassault fabrique également les avions Mirage). Son carnet de commande actuel se porte très bien : il s’établit à plus de 20 milliards d’euros (contre 14 milliards d’euros l’an dernier). Mais ce n’est pas tout : Dassault possède 25,3% de Thalès.   Séparation des éléments financiers et opérationnels de l’entreprise Malgré un rapport en apparence assez simple, on ne peut pas dire cela de l’analyse de Dassault Aviation. En effet, ne serait-ce que déterminer la véritable situation financière de l’entreprise est un défi en soi. Commander l’analyse de Dassault Aviation Accédez en une fois à toutes les analyses cote française publiées pour seulement 150 euros HT avec l’offre cote française. L’accès est valable jusqu’au 06/11/2017 et...
22 juin 2017
Analyse Cote Française

Présentation Danone, est l’un des premiers groupes agroalimentaires mondiaux, notamment sur les produits laitiers, la nutrition pour enfants et l’eau. L’entreprise a historiquement une activité stable, avec un chiffre d’affaires de l’ordre de 22 milliards d’euros. Elle affiche également une génération de cash stable entre 1,2 et 1,8 milliards par an. Sa capitalisation boursière est proche de 42 milliards d’euros, ce qui représente un multiple élevé de la génération de cash pour une entreprise historiquement sans croissance. L’entreprise paie un dividende couvert par sa génération de cash. Le rendement sur dividende représente environ 2,5% au cours de 63,73 euros.   Conclusion Seul un investisseur intéressé par un rendement sur dividende de 2,5% devrait s’intéresser à l’acquisition d’actions Danone au cours actuel. Il est rappelé (si nécessaire) que L’Investisseur Français ne cherche pas à prédire l’évolution...
22 juin 2017
Analyse Cote Française

L’analyse détaillée de l’entreprise en 2015 a été publiée ici (par Sylvain). Il y était notamment dit à l’époque que : « Damartex cote actuellement aux deux tiers de ses capitaux propres. Ce prix semble justifié si l'activité reste en lent déclin. Le management a restructuré, modernisé, et fait quelques acquisitions, pour (normalement) améliorer la profitabilité et endiguer la baisse des ventes en France. Si le plan réussit, le groupe vaut ses capitaux propres, soit à peu près 25€ par action. » Depuis ce moment, on peut constater que la restructuration a bel et bien réussi, et que le groupe cote au-dessus de ses capitaux propres, à un cours de 31,88 EUR. Il cote par ailleurs à environ 12 fois son résultat d’exploitation. Ce niveau de prix apparait comme étant dans le domaine du raisonnable : pas spécialement bradé, et pas délirant non plus. Aujourd’hui, seul un investisseur qui penserait que l’entreprise est susceptible...
22 juin 2017
Analyse Cote Française

Dalet propose des solutions logicielles d’outils collaboratifs pour produire et diffuser des contenus. L’entreprise a une dette financière de quelques millions d’euros et a une capitalisation boursière de 35,58 millions d’euros. La capacité bénéficiaire historique de l’entreprise est faible au regard du prix à payer, et la croissance de l’activité est modeste. Seul un investisseur qui pense que l’entreprise dispose d’un important potentiel de croissance futur ou d’une importante capacité à augmenter ses marges pourrait être intéressé pour investir dans Dalet. Il est rappelé (si nécessaire) que L’Investisseur Français ne cherche pas à prédire l’évolution d’un cours de bourse à court terme (souvent aléatoire), mais à déterminer la véritable valeur d’une entreprise. Cette analyse reflète la seule opinion de son auteur : elle n’est pas une recommandation d’achat. L’équipe de l’IF décline toute responsabilité...
22 juin 2017
Analyse Cote Française

Cybergun conçoit et distribue des répliques d’armes. L’entreprise est fortement endettée et consomme du cash alors que son activité ralentit. On note toutefois une réduction du cash burn. L’entreprise cote au-dessus de ses fonds propres. Seul un investisseur qui pense qu’il existe de réelles perspectives de génération de cash par l’entreprise (suffisante pour à la fois servir la dette et payer l’actionnaire) pourrait être intéressé par l’investissement dans les actions de Cybergun. Il est rappelé (si nécessaire) que L’Investisseur Français ne cherche pas à prédire l’évolution d’un cours de bourse à court terme (souvent aléatoire), mais à déterminer la véritable valeur d’une entreprise. Cette analyse reflète la seule opinion de son auteur : elle n’est pas une recommandation d’achat. L’équipe de l’IF décline toute responsabilité concernant les développements (favorables ou défavorables) d’un investissement...
22 juin 2017
Analyse Cote Française

Présentation Custom Solutions est un groupement d’entreprises historiquement spécialisée dans les services marketing (tels que la gestion de programme de fidélité à points). Leur business est en transformation, avec un focus sur les technologies digitales et data. Le groupe conçoit, déploie et analyse les données des dispositifs marketing qui visent à recruter et fidéliser les consommateurs ou motiver leurs équipes commerciales chez leurs clients. Custom Solutions a des références intéressantes telles que Total (dont le contrat s’est en revanche arrêté fin 2016), Butagaz, Delonghi, Kärcher, Manitou, Michelin, Nokia, SoLocal, Sony et Coca-Cola. Par ailleurs, Le groupe détient également 29,9% du capital de Bilendi.   Une dynamique d’affaires difficile à lire L’activité historique est en déclin : l’EBIT est passé de 3,3 millions d’euros à 1,3 millions d’euros entre 2012 et 2015. Le groupe a entrepris une transformation en...
22 juin 2017
Analyse Cote Française

Présentation de CS CS est maître d’œuvre sur des projets IT dans les secteurs défense et aéronautique principalement. En regardant les états financiers de CS, on constate a priori un écart entre le bilan et le compte de résultat. La note de répartition sectorielle est troublante : La division transport a été cédée et les principales divisions apparaissent profitables au compte de résultat depuis 2011. Toutefois, les autres charges et produits opérationnels engloutissent les marges desdites divisions. Le besoin en fonds de roulement explose sur la division « Défense, Espace et Sécurité » sur la période considérée, ce qui semble indiquer, à moins d’une inversion de tendance, que cette division consomme du cash et expliquerait pourquoi l’endettement consolidé progresse. Difficile d’identifier dans ces conditions une dynamique de génération de cash pour les divisions de CS.   Conclusion Un investisseur incapable...
22 juin 2017
Analyse Cote Française

Présentation de Crosswood Crosswood est une entreprise d’investissement immobilier dont le plus gros actif est une participation dans la Société Centrale des Bois et Scieries de la Manche. Crosswood a par ailleurs une activité de gestion en direct d’un patrimoine immobilier et une activité de promotion immobilière. Au 30 juin 2016, le Groupe détient une participation de 35,27 % (4 360 361 actions) dans le capital de la société SCBSM (Société Centrale des Bois et Scieries de la Manche), société d’investissement immobilier cotée déjà analysée sur ce site. Cette valeur de 45 633 K€ intègre la quote-part du Groupe dans l’actif net de la société augmentée d’un écart d’acquisition positif de 4 364 K€. Au cours de 6,04 EUR, cette participation représente 26,33 millions d’euros. Ce montant est inférieur de 23,6 millions d’euros par rapport à celui porté au bilan. Il semble plus conservateur d’évaluer la participation à la...
22 juin 2017
Analyse Cote Française

Présentation de Crossject Crossject fabrique des systèmes d'auto-injection de médicaments sans aiguille, avec l’idée de permettre aux patients qui ont besoin de se soigner contre des maladies chroniques des traitements plus agréables et l’espoir que les traitements seront ainsi mieux suivis. Un investisseur non spécialiste de ce type de traitements et incapable d’évaluer les perspectives de la technologie se contentera de constater que Crossject est déficitaire et se finance par augmentations de capital. Ainsi, l’investissement est sans doute à réserver aux spécialistes.   Il est rappelé (si nécessaire) que L’Investisseur Français ne cherche pas à prédire l’évolution d’un cours de bourse à court terme (souvent aléatoire), mais à déterminer la véritable valeur d’une entreprise. Cette analyse reflète la seule opinion de son auteur : elle n’est pas une recommandation d’achat. L’équipe de l’IF décline toute...
18 avril 2017
Analyse Cote Française

Présentation du groupe Crédit Agricole et de ses résultats Le Crédit Agricole est un groupe bancaire universel qui regroupe a à la fois des banques de détail (dont LCL et 25% des 39 caisses régionales qui constituent le 1er réseau bancaire français), une banque d’investissement, des services de gestion de placements et assurance. Le groupe est parmi les grands acteurs européens sur l’ensemble de ses activités. Depuis la crise de la zone euro, le bilan de la banque a été réorganisé ce qui résulte dans une baisse considérable de son levier (passé de près de 30 à 17 fin 2016). Il est important d’avoir un bilan solide pour le groupe. Le Crédit Agricole décote considérablement sur la valeur de ses capitaux propres part du groupe : ceux-ci s’élèvent à 98,6 milliards d’euros fin 2016, tandis que la capitalisation boursière de l’entreprise est inférieure à 36 milliards d’euros au cours de 12,4 euros par action. Cependant, le Crédit...
18 avril 2017
Non classé

Présentation des caisses régionales du Crédit Agricole Les caisses régionales du Crédit Agricole sont des banques de détail traditionnelles. Seuls les CCI (Certificats Coopératifs d’Investissement) sont cotés en bourse. Ces parts de capital des caisses donnent à leurs détenteurs un droit économique, mais pas de droit de vote (au contraire d’une action). Les Caisses Régionales sont assez réputées auprès des investisseurs « value » dans le monde : les thèses d’investissement à leurs sujets stipulent que ces banques très traditionnelles présentent une décote importante sur leurs fonds propres malgré de généreux dividendes et une dynamique d’affaires supérieure à la moyenne. Qu'en est-il réellement ? Commander l’analyse de CRCAM et autres caisses Accédez en une fois à toutes les analyses cote française publiées pour seulement 150 euros HT avec l’offre cote française. L’accès est valable jusqu’au 06/11/2017 et...
13 mars 2017
Analyse Cote Française

Présentation de Concoursmania Concoursmania est spécialisé dans le data marketing. Le but est d’améliorer les performances marketing des enseignes clients par un meilleur engagement des consommateurs, notamment par l’organisation de jeux concours. Concoursmania exploite les données des comportements des utilisateurs dans ce Groupe. Les principaux actifs du groupe sont les profils qualifiés de sa base de données (l’entreprise en revendique 25 millions) et sa trentaine de portails de jeux. La société compte de nombreux clients importants et affiche notamment : Hasbro, Ford, Toyota, Carrefour, Le Gaulois, TF1, Cdiscount, HomeAway, Toys'R'us, Bordeaux Métropole, Histoire d'Or…   Dynamique financière Après une année de transition en 2015, Concoursmania a entrepris un recentrage sur ses activités les plus lucratives. Malgré une baisse de plus de 14,4% du chiffre d’affaires au premier semestre 2016, la marge brute a progressé et, grâce à une...
13 mars 2017
Analyse Cote Française

Brève présentation Lebon est une holding spécialisée principalement dans la gestion d'actifs immobiliers et hôteliers. Elle a également des fonds de capital risk et de private equity.   Eléments financiers Avec un actif net comptable tangible légèrement inférieur à 200 millions d’euros et un actif net réévalué (ANR) publié fin 2015 supérieur à ce montant (environ 265 millions d’euros), Lebon présente une légère décote sur son actif net au cours de 160 euros par action (qui correspond à une capitalisation boursière de l’ordre de 188 millions d’euros). Mais attention, comme pour toutes les sociétés foncières, les réévaluations immobilières pour des actifs de qualité sont aujourd’hui fondées sur des hypothèses optimistes. Un investisseur prudent préférera peut-être travailler avec une grandeur de l’ordre de l’actif net plutôt qu’avec l’ANR. La Compagnie Lebon ambitionne de doubler son ANR entre 2013 et 2023, ce qui...
13 mars 2017
Analyse Cote Française

Présentation de la Compagnie du Mont-Blanc La Compagnie du Mont-Blanc est un exploitant de domaines skiables, comme la Compagnie des Alpes. D’ailleurs, la Compagnie des Alpes a une participation de 37,5% environ dans la Compagnie du Mont Blanc.   Situation financière L’entreprise a un actif net comptable tangible de 66,83 millions d’euros au 31/05/2016. Son endettement net (provisions inclues) est d’un peu plus de 81 millions d’euros à la même date. L’endettement apparaît un peu élevé au regard de l’actif net comptable pour une entreprise de ce type. En effet, de par les lourds investissements que fait l’entreprise dans ses domaines, sa capacité à générer du cash après intérêts et impôts a été limité sur le long terme.   Conclusion Un investisseur prudent recherchant des compagnies financièrement solide évitera sans doute la Compagnie du Mont-Blanc. Seul un investisseur qui y verrait d’importants actifs cachés serait...
13 mars 2017
Analyse Cote Française

La Compagnie du Cambodge fait partie du Groupe Bolloré. Elle détient les participations suivantes : - 25,8 % de Havas, ce qui représente environ 880 millions d’euros au cours de 8,164 euros par action. - 64,2 % de Forestière Equatoriale, ce qui représente environ 81 millions d’euros au cours de 896 euros par action. - 47,6 % d’IER, dont il est difficile d’estimer la valeur. - 11,5 % du groupe Socfin, qui ne pèse pas lourd en termes de valorisation par rapport au reste La holding n’a pas de positions de cash ni de dette financière significatives. Ainsi, la valeur des participations dont la valeur est estimable ressort proche de 1 milliard d’euros. Avec un peu moins de 560 000 actions en circulation, au cours de 7000 euros par action, l’entreprise capitalise 3,9 milliards d’euros en bourse. Si la compréhension de l’activité exposée ci-dessus est exacte, l’actionnaire de la Compagnie du Cambodge soit espérer que la participation...
13 mars 2017
Analyse Cote Française

Brève présentation de la Compagnie des Alpes Compagnie des Alpes opère des domaines skiables (un peu plus de la moitié des activités) et exploite des parcs de loisirs. Il est notamment présent dans les domaines skiables des Alpes (La Plagne, les Arcs, Peisey-Vallandry, Les Tignes, Val d'Isère, Les Menuires, Méribel, Flaine, Samoëns, Morillon, Sixt, Serre Chevalier Vallée et Les Deux Alpes). Dans les parcs de loisirs, il opère notamment le Parc Astérix, le Musée Grévin, Walibi et le Futuroscope. Une situation d’endettement élevé Au 30/09/2016, la Compagnie des Alpes a un actif net comptable tangible d’un peu moins de 400 millions d’euros face à une dette nette (provisions inclues) de 481,5 millions d’euros. Il n’est pas évident de dire si l’actif net comptable tangible peut être sous-évalué considérant que la Compagnie des Alpes n’est qu’exploitant (et non propriétaire) des actifs uniques qu’elle gère. Cet endettement se compare à une...
27 février 2017
Analyse Cote Française

Présentation de la compagnie de Saint-Gobain Saint-Gobain est un conglomérat qui figure parmi les leaders mondiaux de chacune de ses activités. Il est notamment présent dans la distribution de matériaux (près de la moitié de son activité), dans la fabrication de matériaux de construction, ainsi que dans la fabrication de vitrages et de matériaux haute performance. Il convient de noter que l’analyse du conglomérat sur la base des informations fournies dans les rapports est extrêmement difficile : les données précises du bilan sont disponibles uniquement de manière consolidée, alors que les dynamiques d’activité des différentes parties du conglomérat peuvent être assez hétérogènes. Une approche consolidée est ici retenue, mais il est important de comprendre ses importantes limitations. Notamment, elle ne permet peut-être pas de refléter la valeur des différentes divisions de matériaux de spécialité sur le marché privé.   Dynamique...
27 février 2017
Analyse Cote Française

Présentation de Colas   Colas est une filiale de Bouygues qui fait partie des leaders mondiaux de la construction de toutes notamment (ils ont d’autres activités plus marginales également, dont la construction et le maintien en condition opérationnelle des voies ferrées). Comme cela a déjà été discuté dans l’analyse de Bouygues, l’activité semble mature et a une génération de cash moyenne sur 10 ans de 308 millions d’euros. Considération sur la valorisation de Colas Au cours de 153 euros par action, l’entreprise a une capitalisation boursière de près de 5 milliards d’euros, ce qui représente plus de 16 fois le FCF moyen sur 10 ans. Dans le contexte de marché actuel (taux bas, multiples de cotation élevés en général), cela apparaît dans le domaine du raisonnable. La valorisation de Colas apparaît plutôt généreuse par rapport aux contextes historiques où les entreprises avec des profits stables dans le temps cotaient plutôt...
23 février 2017
Analyse Cote Française

Présentation Coil est leader mondial de l’anodisation pour les secteurs du bâtiment et de l'industrie. Ce procédé permet à l’aluminium d’avoir notamment une meilleure résistance à la corrosion. Ce procédé est utilisé en architecture et dans l’industrie notamment. En tant que leader dans une activité de niche avec un savoir-faire spécifique et de nombreuses références, Coil semble être un bon business, d’autant plus que les entreprises apparaissent demander davantage d’aluminium anodisé que de l’enduit.   Une année 2016 record en termes de résultats Avec un bon contrôle sur les coûts de fonctionnement, la marge nette de Coil s’est établie à 19,5% au premier semestre 2016 et le résultat net a été de 3 millions d’euros. Avec des ventes annuelles publiées supérieures à 32 millions d’euros, le bénéfice de l’année complète 2016 devrait être de l’ordre de 6 millions d’euros.   Mais, le business étant très...
23 février 2017
Analyse Cote Française

Coheris est un éditeur logiciel d’outils CRM et d’outils de traitement des données (big data).   Un retour aux bénéfices en 2016 après plusieurs années difficiles En 2016, l’entreprise, sortie de 2 années de restructuration de ses opérations, annoncera un retour aux bénéfices pour la première fois depuis 2012. Pour 2016, il semble raisonnable de tabler sur une capacité à générer du cash (capacité d’autofinancement hors effet favorable de BFR – R&D capitalisée au bilan) d’un peu moins de 1 millions d’euros avant impôts et hors charges de restructuration (les dernières d’après le management, qui dit avoir atteint sa cible en termes de structure de l’offre et des coûts de fonctionnement). Il convient cependant de noter que ce montant est de l’ordre du crédit d’impôts recherche accordé à l’entreprise. Sans lui, l’entreprise serait autour de l’équilibre.   Un bilan solide pour capitaliser sur une éventuelle...
23 février 2017
Analyse Cote Française

Présentation de Cogra 48 Cogra est un fabricant de granulés de bois et un importateur de poêles à granulés de bois qui se présente comme pionnier de l’énergie bois en France. L'activité dépend des prix de marché du granulé dont le « cours » dépend de l’offre et de la demande. Cogra fait savoir que le contexte est actuellement celui de stocks élevés et des prix en baisse et qu’il devrait peser sur les résultats de l’entreprise au premier semestre malgré une importante croissance de son chiffre d’affaires (34%). Le marché apparaît très concurrentiel, et il est difficile pour un observateur extérieur de savoir si l’offre de Cogra se distingue de la concurrence.   Une situation financière tendue Cogra a à peine plus de 200 mille euros de trésorerie pour 8,8 millions de dettes financières au 30/06/2016.  Les capitaux propres son de 10,7 millions d’euros à cette date, mais ils sont quasi essentiellement constitués...
22 février 2017
Analyse Cote Française

Présentation de Technofirst L’entreprise est spécialisée dans la réduction du bruit. Ils ont historiquement essayé de commercialiser des solutions industrielles, sans grand succès (ce qui a amené des augmentations de capital). Désormais, ils s’orientent vers la distribution de produits grand public. Leurs produits sont visibles sur leur site.   Etats financiers L’entreprise affiche apparemment un faible ratio PER (cours / bénéfice). Comme tout investisseur le sait, ce n’est attractif que si l’entreprise a des bénéfices publiés de bonne qualité. Qu’en est-il ici ? C’est assez difficile d’être formel tant le compte de résultat est peu clair. Une chose est en revanche certaine : dans le temps, une vente qui matérialise un bénéfice doit se retrouver sous une forme ou une autre au bilan d’une entreprise qui ne verse pas de dividende. Et plus cette forme est tangible, mieux c’est. Chez Technofirst, au premier semestre 2016, la...
Page 1 of 6123...
↓