ebay 

 

Le revenu net par transaction augmente simultanément à l’internationalisation du groupe.

Paypal reste l’indétrônable référence du paiement en ligne – insoumis à la réglementation bancaire, et ainsi dispensé des pénibles exigences de fonds propres qui handicapent les concurrents traditionnels.

On s’interroge sur le très grand nombre d’acquisitions des derniers trimestres (six pour l’activité e-commerce, cinq pour les paiements, une pour la plateforme ouverte X.commerce, plus GSI) pour un total de $3,5 milliards.

Sur les dix dernières années, la moyenne du free cash flow par action tourne autour de $1,35/action – au cours de 52 USD, un maigre rendement en cash de 2.6%.

Le retour sur capitaux propres – encore une fois moyenné sur les dix ans passés – est de 13,67%, sans recours à nul levier. La totalité des bénéfices est retenue et vient sans cesse gonfler l’avoir des actionnaires (multiplié par quatre en dix ans).

Un rapide – mais prudent – discounted cash flow (DCF) indique un prix équitable de $27/action – soit, au cours actuel, une surcote de 90%.

Le marché anticipe une croissance annuelle de 20%. En aura-t-il pour son argent?


Commentaires

13 commentaires

  1. Jeremy, le 30 septembre 2014 à 17:02

    Hello Olivier,
    effectivement c’est une bonne nouvelle. On aura plus d’informations concernant Paypal qui est à mon sens le joyau de ebay : croissance, a priori bonne rentabilité après il faudra voir comment la relation Paypal-eBay sera gérée car cette dernière facilite le déploiement de l’offre. Merci à Carl Icahn!
    Cheers
    Jeremy

  2. Olivier, le 30 septembre 2014 à 13:56

    finalement, le scénario de scission aura lieu l’an prochain.
    Paypal prend son indépendance :)

    http://dealbook.nytimes.com/2014/09/30/ebay-to-spin-off-paypal-adopting-strategy-backed-by-icahn/?_php=true&_type=blogs&_r=0

  3. Geo, le 8 avril 2013 à 09:03

    Hello,

    je pense, que Paypal a aussi l’effet de volume avec des tarifs détruisant toutes concurrence.
    Je pense que Jeremy a raison, les utilisateurs comme moi, paypal, c’est du one shot, on n’ouvre pas de compte, on s’en sert quand il n’existe pas d’autre moyen de paiement.
    En fait, ce n’est pas le compte des acheteurs (la majorité des utilisateurs je pense), mais les comptes des vendeurs qui est soumis aux restrictions. S’il y a pression des acheteurs pour du paypal (renommé, sécurisé etc), alors les vendeurs n’ont pas le choix.

    La concurrence est aussi soumise aux lois anti-blanchiment, et ils ont moins de moyens de contrôle, tôt ou tard, ils se retrouveront dans la même situation : les coûts ne doivent pas dépasser les revenus !
    a+
    geo

  4. Jeremy, le 6 avril 2013 à 11:11

    Hello Adrien,
    eBay profite de ses très belles parts de marchés et l’impact ne doit être que minime. En outre, on peut penser que de nombreux clients sont one shot (je viens pour vendre un produit et basta!).
    Jeremy

  5. Adrien, le 6 avril 2013 à 00:10

    Bonsoir Geo,

    Je ne comprends pas comment une boîte peut se permettre de mécontenter ces clients à ce point! Cela n´a-t-il point d´impact sur leur réputation commerciale?

    Amicalement.

    Adrien.

  6. Adrien, le 6 avril 2013 à 00:07

    Hi again !
    Perso je pense que cela n´est pas vraiment dû à une certaine lourdeur administrative même si c´est une réalité mais surtout à un manque de culture business dans une culture latine où l´argent est culpabilisant et non une réussite.

    Amicalement.

    Adrien.

  7. Geo, le 5 avril 2013 à 10:29

    J’ai lu ça sur le blog de Cedric avec tout plein de gens qui se plaignaient de se retrouver avec un compte bloqué pendant des lustres (donc galère) et qui en plus payer des « fortunes » en service après vente pour savoir ce qu’il se passe.

    Il existe des concurrents de paypal, mais ils n’ont pas la même panoplie de fonctions et leur renommée (ainsi que la soliditité de l’architecture IT)

    Au plaisir :)
    Après, il faut voir si l’argent est effectivement bloqué (donc non réinvesti par Paypal) ou si c’est seulement le client qui ne peut plus débiter ou créditer son compte.

    Bref, je pense surtout que la lesgislation anti-blanchiment est une aubaine pour paypal avec le volume qu’ils ont. Faudrait regarder le poste des intérêts à recevoir dans les actifs courants (< - oui j’apprends des trucs avec la formation de Serge :)

  8. Jeremy, le 5 avril 2013 à 09:41

    Merci beaucoup Geo pour ce point que je ne connaissais absolument pas!
    La trésorerie a ainsi beaucoup de temps pour travailler sans qu’il n’ait besoin de beaucoup de justifications!
    Un point à suivre aussi est que Visa (et sans doute Mastercard par la suite) va augmenter les tarifs qu’il facturera à Paypal pour l’utilisation de leurs services. L’évolution de la relation entre les deux sera à suivre de près!
    Merci encore Geo pour ce super point que je ne connaissais vraiment pas!

  9. Jeremy, le 5 avril 2013 à 09:35

    Hi Adrien,
    patience pour la partie analyse financière plus poussée!
    Peut-être que la difficulté vient qu’en France, il n’y a pas suffisamment de moyens financiers pour faciliter le développement de bonnes idées. On peut ajouter un argument plus classique mais qui reste vrai: la lourdeur administrative pour créer une entreprise.
    Une bonne petite Silicon Valley à la française serait la bienvenue!
    Merci pour ton commentaire Adrien!
    Jeremy

  10. Jeremy, le 5 avril 2013 à 09:31

    Très bon point Etienne! eBay est effectivement une très belle illustration de l’effet réseau!
    On verra dans la suite de l’analyse que la partie vente aux enchères apparaît moins comme une barrière à l’entrée car ils sont sur une tendance où il favorise davantage l’enchère à prix fixe. De mon point de vue, on perd un peu de ce qui faisait la spécificité d’eBay: c’était amusant de voir l’évolution des enchères plus on se rapprochait de la date limite!
    Merci encore pour ton commentaire Etienne!
    Jeremy

  11. Geo, le 5 avril 2013 à 08:51

    Pour Paypal, leur politique de lutte contre le blanchiment d’argent leur permet d’avoir une tréso conséquente à distribution puisque leur statut leur permet « de bloquer tout compte suspect pour une durée pouvant aller jusqu’à 6 mois sans justifications ni préavis dans la limite du raisonnable ».

    Raisonnable : comme paypal le veut.
    Moralité: tu vois un compte avec 100 K USD, zou, tu le bloques « en attendant les vérifications » et c’est parti.
    C’est un bon système dans le sens que paypal à ce jour est souvent utilisé pour des revenus non récurrents : il ne se passe rien pendant des mois, ensuite, il y a vente et réception d’un montant.
    Ce montant apparaît suspect et on bloque !

  12. Adrien, le 4 avril 2013 à 23:03

    Hi Jeremy,

    Merci pour cet article fouillé ! Est-ce que tu nous prépares une analyse financiére poussée?
    Petite aparté si tu me le permets: Ebay a été crée par un Francais comme la carte à puce (Roland Moreno) et bien d´autres. Nous créeons mais ne savons pas développer le business. Alors que les Américains …

    Amicalement.

    Adrien.

  13. Etienne, le 4 avril 2013 à 15:44

    La principale force est le système de vente aux enchères qui créée, me semble-t-il, une très forte barrière à l’entrée.
    Si je suis vendeur, je cherche un site où il y a un maximum de d’acheteur potentiel, et ce afin de la vendre aux meilleurs prix = direction ebay.
    Si je suis acheteur, je cherche un site où il y a de nombreux vendeurs sur un produit afin que je puisse l’acquérir au meilleur prix et que j’ai un large choix de produits = direction Ebay.

    L’effet réseau, sur ce genre de business, est surpuissant.

Nom (obligatoire)

Email (obligatoire)

Site web

Votre commentaire

Current ye@r *